• Des souris et des hommes John Steinbeck

    Des souris et des hommes  John Steinbeck

    Je l'avais lu il y a bien longtemps , je me souvenais  un peu de Lennie et de George mais si peu, c'est une heureuse relecture.

    George et Lennie sont seuls au monde, mais ils sont tous les deux, ils se font du souci l'un pour l'autre et alors la vie est plus douce. Sauf que Lennie est un grand gaillard avec le cerveau d'un enfant de trois ans , qui aime tellement caresser ce qui est doux et qui se met régulièrement dans le pétrin entrainant avec lui George, qui n'en peut plus mais ne l'abandonne jamais. 

    Quand ils arrivent au ranch où ils ont été embauchés, George n'apprécie pas Curley le fils du patron et il perçoit immédiatement le danger que représente la femme de celui-ci. Pourtant il faut travailler et gagner l'argent pour leur projet .

    Je ne saurais dire ce qui me touche le plus, de l'affection pure et infaillible entre George et Lennie, de la tristesse des vies de ces hommes, de Crooks le noir isolé et en danger perpétuel, au vieux Candy pleurant son chien, tous ces hommes sans amour, perdus dans un destin qui semble bien les avoir oubliés, sont infiniment humains et troublants. 

    L'écriture, les dialogues, les personnages, la scenarisation,  tout est parfaitement maitrisé et offre une lecture bouleversante.

    Quel magnifique roman ! 

    smilesmilesmilesmile     

    Des souris et des hommes  John Steinbeck

     

    Babelio multi défis   43. Une oeuvre adaptée (en BD, au cinéma, à la télévision ou au théâtre)   

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Avril à 11:04

    Oh oui, ma lecture n'est pas récente non plus mais j'en garde un souvenir fort. ( je n'ai encore jamais regardé le film, pourtant on me le conseille )

    2
    Dimanche 15 Avril à 12:00

    Et bien moi non plus je n'ai pas vu le film .... et je ne sais pas si j'ai envie de smilele voir 

    3
    Lundi 23 Avril à 22:38

    Je ne l'ai pas lu encore mais une collègue m'en parlait récemment en disant qu'elle le lisait une fois par an et qu'à chaque fois, elle pleurait. Ça m'a intriguée, et ton billet me donne envie de découvrir ce roman aussi maintenant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :