• Du côté d'Ostende Jacqueline Harpman

    Du côté d'Ostende   Jacqueline Harpman

     

    Au décès de son amie Emilienne , le narrateur , Henri Chaumont , hérite des carnets de celle-ci.

    Dans ses carnets , Emilienne a raconté sa vie et surtout sa passion pour un peintre, Léopold. De cette vie , Henri en a été le témoin  mais il ne se reconnait pas forcément dans le récit fait par Emilienne. Il entreprend donc d'écrire lui aussi sur sa vie et son propre rôle. De mot en mot , il relate la place qu'il s'est donné auprès des uns et des autres , cherchant à éviter toute vague, masquant consciencieusement son homosexualité.

    Et puis, à travers le récit des menus évènements de cette petite société bourgeoise , un fantôme surgit, le souvenir d'un adolescent , d'un amour qui aurait pu ou n'aurait pas pu exister ...

    Un texte, pudique, fin, raffiné comme le personnage principal, qui parle d'amour, de la vie et des choix que l'on fait en fonction de ce que l'on est et de l'époque.smilesmilesmile

    Du côté d'Ostende   Jacqueline Harpman

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Avril 2016 à 18:18
    Anne

    Je ne sais plus si je l'ai déjà lu...

    2
    Jeudi 21 Avril 2016 à 18:22

    à relire alors ?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 22 Avril 2016 à 15:10

    Je l'ai lu il y a quelques années et j'avais beaucoup aimé, comme la plupart des romans de Jacqueline Harpman. Je suis en train de relire "La plage d'Ostende" pour le mois belge.

    4
    Vendredi 29 Avril 2016 à 18:09
    FondantGrignote

     Ce titre m'avait déjà interpellée ailleurs ; le revoir ici me rafraîchit la mémoire ! :-) merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :