• L'argent de la traite Olivier Pétré-Grenouillau

    L'argent de la traite  Olivier Pétré-Grenouillau

     

    C'est un livre savant sur le négoce à Nantes de la fin du XVII e au début du XXe siècle.

    Nantes port maritime et fluvial est une très bonne place de commerce. On suit le développement de la catégorie des négociants qui ont armés moultes navires qui ont franchi les océans et abordé différents continents. Le sujet ici, porte plus particulièrement sur le commerce des esclaves. Autorisé, ce commerce permet la percée de belles fortunes, non dénué de risques économiques , c'est un peu un jeu de casino, pile tu perds tout, face tu gagnes le casino - Une fois entendu, que le contenu du commerce n'est pas attaché à des valeurs morales ou humanistes mais consiste bien en une marchandise comme une autre .

    J'ai trouvé que cette prise de risques avait un peu un côté pirates et qu'il y avait là du jeu comme quand on se risquait à la course, mais ce n'est que mon avis. ( Cela m'a fait pense à "Ces messieurs de Saint Malo") Le grand avantage c'est qu'avec la fortune on peut travailler à s'incruster dans une classe sociale supérieure et c'est l'objectif essentiel de ce petit monde de négociants, armateurs, marins que d'arriver à s'embourgeoiser. ( et donc aucune chance de s'émouvoir sur la condition des esclaves si il y a enrichissement ...)

    La révolution et ses soubresauts passés, le commerce perdurera même une fois interdit car il porte l'image embellie de fortunes vite faites et finalement, est un point d'appui du port. 

    Globalement l'enrichissement et l'embourgeoisement de ce groupe a mené Nantes à vivoter car cette classe sociale est passéiste, non-innovante et se tourne plus vers le passé que vers l'avenir, rechignant à modifier ses coutumes.

    Le livre est très dense et sans doute pour un public plus pointu en histoire que moi, la lecture n'en est pas très facile mais intéressante. Je vais essayer de trouver d'autres livres du même auteur, car visiblement il connait son sujet, mais plus abordables.

    smilesmile

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Novembre 2020 à 19:24

    Intéressant, oui... Je suis nantaise, et vis à Bordeaux, dont les Histoires sont très similaires, à l'époque de la traite négrière (même si Bordeaux s'en est par la suite mieux sorti grâce au vin). Du coup je me permets de déposer ce lien vers le site d'une librairie bordelaise qui a récemment proposé une thématique autour de l'esclavage, avec de nombreuses propositions d'ouvrages :

    https://www.mollat.com/dossiers/memoire-noire-histoire-de-l-esclavage

    2
    Jeudi 26 Novembre 2020 à 09:43

    Merci, la fameuse librairie bordelaise ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :