• La mulâtresse solitude André Schwarz-Bart

     

    Tout débute en Afrique avec Bayangumay, petite fille que l'on voit grandir et se marier. Puis c'est l'horreur , on tue, on brûle, on enlève les survivants vers le bateau des blancs qui emmène sa cargaison aux Antilles, en Guadeloupe.

    Bayangumay, enceinte après le viol d'un marin, met au monde une petite métisse dans laquelle elle a bien du mal à se reconnaître.

    C'est cette enfant métisse que l'on va suivre, petite fille malheureuse qui ne trouve pas sa place et qui croise l'histoire avec la révolution française et fuit rejoindre les nègres marrons .

    L'écriture est particulière, envoutante, poétique et décrit les horreurs de l'esclavage et la tragédie du déracinement.

    smilesmile

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :