• Le crocus jaune Laïla Ibrahim

    Le crocus jaune

     

    Ce n'est pas le roman du siècle , ni même de la décennie, c'est assez gentillet et bons sentiments mais de temps à autre une lecture comme celle-ci me convient. 

    Sud des USA, plantations, esclaves et propriétaires terriens. 

    Une esclave est choisie pour être la nourrice de la petite Lisbeth. L'attachement entre les deux fonctionnera même si Mattie, l'esclave, a du laisser son propre bébé à d'autres pour répondre à la demande des maîtres. La gamine qui traine plus longtemps et de façon un peu trop proche de sa nourrice va découvrir un peu le quartier des esclaves.  

    Cet attachement, l'amènera à donner de  l'humanité à chaque esclave et donc à ne pouvoir conserver les valeurs de son milieu...

    smile

      

    Le crocus jaune  Laïla Ibrahim

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Septembre à 16:54

    Oui on voit le cote bien gentillet.....

    2
    Vendredi 25 Septembre à 20:04
    eimelle

    de temps en temps, cela ne fait pas de mal!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :