• Les enfants du massacre Giorgio Scerbanenco

     

    Une jeune professeure est retrouvée dans sa salle de classe morte, frappée, massacrée, violée . Elle enseignait dans un quartier difficile, à de grands élèves , qui venaient en cours dans le cadre d'un projet de réinsertion . Les onze garçons âgés de treize à vingt ans, ont un système de défense élaboré, chacun répondant qu'il n'a rien fait tout en étant présent. 

    Duca Lamberti, ancien médecin, a en charge l'enquête. Sous surveillance rapprochée de sa hiérarchie qui craint ses débordements, et en opposition avec son chef, il veut comprendre et savoir ce qui se cache derrière la ligne de défense des adolescents.

    le roman date de 1968, on le sent dans la façon dont l'enquête se déroule, pas d'ADN, pas de police scientifique , Duca enquête "à l'ancienne" en croisant les témoignages. Cela  nous permet de découvrir la jeunesse des quartiers pauvres de Milan et de voir que les processus en place n'ont pas beaucoup changé depuis....  Les remarques sur l'homosexualité sont datées aussi , en cinquante ans, de se côté là les esprits ont bougé .

    C'est un roman noir, très noir, du massacre de la jeune professeure aux vies des jeunes en passant par la vie personnelle de Duca , si ce n'est la part d'humanité qui persiste chez l'enquêteur. Un beau polar bien sombre comme j'aime.smilesmile

    Les enfants du massacre  Giorgio Scerbanenco

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Mai à 11:41

    J'ai déjà lu Scerbanenco (pas ce titre) et je l'ai aussi très sombre. Merci pour cette présentato et découverte d'un nouveau titre pour moi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :