• Les Pardaillan Michel Zevaco

         Les Pardaillan  Michel  Zevaco

     

    Les romans de cape et d'épée n'ont jamais fait partie de mes lectures mais comme j'ai décidé de passer outre mes à priori littéraires, je me suis lancée dans Pardaillan et bien m'en a pris.

    Pardaillan c'est une lecture tornade. Rien ne résiste aux Pardaillan , père et fils . Rambo, peut aller prendre des leçons, les Pardaillan n'ont peur de rien et  résistent à des ennemis plus nombreux et mieux armés . Il y a du Asterix chez ces deux là, leur plus grande force est la ruse mais ils sont sans potion magique . Sans contrainte, ils choisissent leur cause et défendent la veuve et l'orphelin plus que le noble fielleux. Il y a de l'anar chez ces gens là, de l'anar à la Brassens , libres de leur pauvreté, libres de ne rien avoir et d'en faire une force. 

    Ils me rappellent Fanfan la tulipe, grand bagarreur, buveur et trousseur de jupons. Chez les Pardaillan on trousse peu mais on boit avec outrance et l'on se goinfre sans souci de son cholesthérol . 

    La période historique qui sert de fond à la trame des aventures des Pardaillan, ( autour de la St Barthélémy)  est riche en complots, trahisons, délations et autres coups bas qui font le charme des gens de pouvoirs smile . Catherine de Médicis intrigante magnifique et sans limite, attise les feux, poussent les uns, contrôlent les autres sans jamais faillir . C'est l'occasion de revoir les guerres de religions entre protestants et catholiques et de se souvenir que d'inquisition en massacres d'huguenots, sans compter les conversions forcées de par le monde, le message de tolérance du Christ a été souvent perdu par les représentants de la religion catholique.

    Une très looongue épopée, un roman feuilleton, qui s'étale sur dix volumes, mais réunis ici en trois , dont je n'ai lu que le premier....qui fait malgré tout ses 1300 pages!  Un roman jouissif , bavard, coloré, enjoué, dans une langue un peu passée mais fort agréable à lire, bref un vrai plaisir de lecture.

     smilesmilesmile

     

    babelio multi défis  47. Un livre choisi sur l'île déserte d'un autre challenger   Pancrace

     

    Les Pardaillan  Michel  Zevaco  ici 

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Septembre à 21:37

    Et bien ça c'est du pavé ! Ça m'a l'air picaresque à souhait, mais je viens de sortir de chez Gibert avec 7 nouveaux titres dans mon cabas, il faut que je me calme un peu ...

      • Lundi 17 Septembre à 21:40

        Ah! oui , 7 ?  je comprends !!!!smile

    2
    Mercredi 19 Septembre à 16:19
    Lilly

    J'ai renoué avec Dumas cet été, donc cet auteur a retenu mon attention pour quand j'aurai lu la série des mousquetaires etc.

      • Mercredi 19 Septembre à 16:24

        ..donc pas tout de suite smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :