• Mon chat Yugoslavia Pajtim Statovci

    Mon chat Yugoslavia Pajtim Statovci

     

    Double récit,  d'une part , le mariage d'Eminé, mariage traditionnel, dans une société figée, au Kosovo alors que n'existait encore que la Yougoslavie et d'autre part la vie de Bekim, fils d'immigrés Kosovars, en Finlande.

    Les deux récits vont se croiser et chacun va donner plus de force au récit de l'autre.

    La partie qui raconte le Kosovo traditionnel est une grande réussite, un éclairage réussi sur une société assez figée, aux codes rigides. 

    L'histoire de Bekim est, à mon avis plus embrouillée. Les métaphores autour  du serpent et du chat m'ont échappée et alourdissent le récit.

    Tout ce qui raconte les difficultés d'adaptation d'une famille immigrée qui se heurte à des codes totalement différents des siens est extrêmement bien rendue. Le décalage du père qui ne veut rien lâcher et croire à son projet de retour. La mère qui ressent les changements chez ses enfants mais n'arrive pas à sortir de son rôle pour lequel elle a été formatée depuis sa naissance. Les enfants, qui en gros ne connaissent pas grand chose du Kosovo, optent pour la Finlande et l'incompréhension qui se noue entre enfants et parents.

    Au final, un roman, un premier roman pour ce jeune auteur, qui vaut d'être lu même si certains choix littéraires me semblent hasardeux.

    Challenge globe trotteurs : Kosovo 

    Le mois de l'Europe de l'Est

    Mon chat Yugoslavia Pajtim Statovci

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Mars à 08:48
    Goran

    Merci pour cette découverte, malgré le "hasardeux"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :