• Octobre Soren Sveistrup

    Otobre

     

    Pas toujours évident de tenir 600 pages pour un roman policier...ici c'est  réussi : l'enquête et ses rebondissements tiennent dans la longueur , les personnages sont bien campés et l'auteur tient son lecteur  jusqu'au bout .

    Danemark, en octobre, on retrouve un cadavre de femme à qui il manque une main. Un duo de flics se met en place, l'une veut quitter l'équipe pour un service plus prestigieux, l'autre a échoué là après avoir été viré d'Europol. Pas vraiment une équipe de choc , pourtant ils vont devoir travailler à fond sur cette enquête qui va accumuler d'autres cadavres et renvoyer à la disparition d'une fillette un an avant et finalement à des évènements ayant eu lieu bien longtemps avant.

    Le commissariat est traversé de tensions, ambitions des uns, jalousie des autres, exigences politiques qui sans être exacerbées ne facilitent pas le travail et les prises de décisions. Si l'on ajoute qu'une ministre est concernée par l'affaire , on sait que l'on marche sur des oeufs pour ne heurter personne.

    Thulin et Hess se dessinent peu à peu et sont de bons personnages de flics, pas très doués dans les relations humaines, elle un peu bravache genre je ne m'attache pas, lui un peu paumé, blessé et pas tout à fait dans les clous. Le duo prend ses marques au fur et à mesure de l'intrigue et j'espère les retrouver dans un prochain roman.

    En conclusion un excellent roman policier qui se lit sans reprendre son souffle. smilesmilesmilesmile

    Merci à Babelio et à Albin Michel pour ce très bon moment de lecture .

    Challenge mauvais genre 

    Challenge globe trotteurs : Danemark

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :