• Une belle mort Gil Courtemanche 

    Pour Noël, toute la famille est réunie autour des parents vieillissants. Le père, un père tyrannique,  est malade, quasi mourant. 

    Ce livre est une grande réussite. Autour de la maladie du père , chacun se place en fonction de ses convictions avec des théories argumentées, en oubliant de prendre en compte le malade. C'est un des petit-fils, un ado, qui va faire bouger les lignes et poser les questions que les adultes fuient. 

    Un roman magnifique sur un thème difficile traité avec finesse et une pointe d'humour .

    smilesmilesmile

     

    Une belle mort Gil Courtemanche 

    le blog http://moncoinlecture.com/2017/10/quebec-novembre-2017-billet-recap/

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Un petit rappel pour ceux et celles qui apprécient nos cousins Québécois .

     

    Novembre approche et en novembre je prends la direction du Québec !

    Le groupe FB ici 

    Et le blog là 

     

    Québec en novembre

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Au beau rivage René Fallet

     

    Dans une banlieue parisienne, près de la Seine, tout un petit monde vit au  bar et pension "Au beau rivage".

    Les patrons, Antoine,Berthe et leur fille Henriette , le flic et sa femme Georgette,  Pédalo le roi du vélo, Martinique, travaux public et Fernand. Leur vie s'écoule paisible et ritualisée , chacun connaît l'autre, ses habitudes, ses bonnes blagues, quasiment une famille. Le patron voit son moral se défaire car plus personne ne vient au bal du samedi soir, son accordéon n'attire plus les foules, une autre musique un autre temps est là.

    Après avoir agresser un voisin notaire il se retrouve en prison et là, sa vie va prendre une autre teinte. Il s'est mis à rêver et quand il sort et retourne à la pension, seuls ses rêves le tiennent debout. Heureusement un ex-tolard évadée lui redonne le goût des rêves et de 'amitié...

    Je n'avais jamais lu René Fallet mais j'en avais entendu parler, Brassens, Renaud et d'autres l'ont évoqué. Si on aime "Les tontons flingueurs" pour la richesse et la beauté de la langue qui y est employée, on est comme chez soi dans ce roman. Le charme du récit réside dans la langue utilisée , colorée, vivante, riche ... le passage western à la sauce Fallet est une grande réjouissance !

    Les personnages sont attachants, des petites gens, simples dans leur vie comme dans leurs ambitions ou leurs problèmes . Ils sont d'un autre temps, pas si lointain, un monde d'ouvriers et d'employés où la sortie était le bal, le vélo une "petite reine", la pêche une passion et on y parlait comme ça et c'était un plaisir à entendre. 

    Dommage que la langue des banlieues ait perdue toute cette gouaille pour ce rétrécir à quelques injures répétitives, au moins quand on insulte dans la langue de Fallet ça a de la gueule !

    smilesmilesmile

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Challenge sur une année avec différentes consignes de lecture et différents niveaux .

    Les niveaux :

    NIVEAU AMATEUR : 15 livres lus et critiqués 
    NIVEAU PROMETTEUR : 26 livres lus et critiqués 
    NIVEAU PROFESSIONNEL : 40 livres lus et critiqués :J'y suis presque !
    NIVEAU EXPERT : 52 livres lus et critiqués 
    NIVEAU CADOR : 60 livres lus et critiqués 
    NIVEAU BIONIQUE : 70 livres lus et critiqués
     

     

    Les consignes  sont au nombre de 70 , vous pouvez les trouver icibabelio    (clic)

     

    Et me voilà en route pour le niveau professionnel ! Quelques lectures en plus . (clic sur les titres) 

     

    L'accusé du Ross-Shire Graeme Macrae Burnet 

    Pottsville 1280 habitants Jim Thomson

    Nos âmes la nuit Ken Haruf 

    L'étrangère aux yeux bleus Youri Rytkhéou

    Le grand Meaulnes Alain Fournier

    Ciel d'acier Michel Moutot 

    Tu me trouveras au bout du monde Nicolas Barreau

    le grand feu Jeanne Bourin 

    Un long silence Mikal Gilmore 

    Privé d'origine Jérémy Bouquin 

      32 sur 40 à lire ..... je vais le faire yes 

     

    J'étais partie sur le niveau amateur mais celui-ci étant rempli me voilà en route pour le niveau prometteur ....

    Les livres qui ont validé des items :( clic sur les titres)

    Le grand marin  Catherine Poulain 

    Les frères du Montana  Linda Lael Miller 

    Le moulin du loup Bernadette Dupuy

    Le peuple d'en bas Jack London

    Le monde entier François Bugeon

    Sous la terre des Maoris Carl Nixon

    Assez de bleu dans le ciel Maggie O'Farell

    Confiteor Jaume Cabre 

    Le relais d'Alsace Georges Simenon

    Remède de cheval M.C. Beaton

    Hortense Jacques Expert 

    Trois jours et une vie Pierre Lemaitre 

    Le coeur qui tourne Donal Ryan

    Une saison sèche Peter Robinson

    Baad Cédric Bannel 

    Le voile de Téhéran  Parinoush Saniée 

    L'art d'écouter les battements du coeur Jean Philipp Sendker

    Te laisser partir Clare Mackintosh

    Les derniers jours de Rabbit Hayes   Anne MC Partlin

    Toute la famille sur la jetée Dermot Bolger

    La jeune fille sur la falaise Lucinda Riley

    Presque jeune, presque jolie...Stéphanie Pèlerin 

     22 titres ...le niveau professionnel est envisageable ..à suivre .

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     Les tribulations d'une cinquantenaire célibataire, ça donne une lecture légère et assez drôle.

    Vanessa cumule les aventures sentimentales sans queue (parfois) ni tête (la sienne) . De l'amour virtuel sur le net à l'homme marié qui le dit en passant par celui qui le cache , les hommes célibataires et bien (!), passé un certain âge, semble une denrée rare qu'elle s'épuise à vouloir trouver.... On pourrait se demander pourquoi une telle quête mais malgré ses visites chez sa psy on n'en connaîtra pas en les raisons profondes.

    Quelques heures de lecture détente.smile

    Pin It

    votre commentaire
  • Privé d'origine  Jérémy Bouquin

     

     

    Pas mal, pas mal ce petit polar !

    Sous le prétexte d'une naissance sous X , l'auteur nous ramène vers un passé proche, les années 80 et un milieu, celui des terroristes d'extréme gauche autrement appelés groupuscules révolutionnaires...

    Kloé, bassiste d'un groupe punk-rock en pleine gloire est une enfant adoptée. Elle a décidé à l'aube de sa trentaine, de retrouver qui étaient ses parents. Pour cela, elle a payé un "détective privé", homme à tout faire, au comportement trouble et à la morale fluctuante. Celui-ci a pu lui fournir des informations, notamment sur son père qui est recherché pour crime terroriste en Italie...

    Le récit se fait à deux voix et à deux époques, celle de Kloé aujourd'hui et celle de Marco en 80. 

    C'est bien fait , un peu lent au début du côté de Kloé, mais les évènements s'enchainent pile poil et à mi-parcours le rythme s'emballe . De la violence, des armes , des complots, mais pas que ... une happy end bienvenue sur fond d'histoire d'amour qui réhausse le récit d'une touche d'humanité.

    Merci aux éditions" french pulp" et à Babelio masse critique, pour ce livre.

    smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Le grand Meaulnes Alain Fournier

     

    Ah! Le Grand Meaulnes...j'en avais gardé le souvenir d'une lecture étrange qui avait marqué mon adolescence mais je ne me souvenais plus vraiment de l'histoire.

    Augustin Meaulnes débarque un jour dans l'école deFrançois. Très vite ces deux là sont liés par une amitié forte. Le Grand Meaulnes devient un leader du groupe classe ce qui ne lui attire pas que des sympathies.

    Un jour où il a décidé d'aller chercher seul les grands parents de François à la gare, il s'égare et découvre ce qui sera pour lui un lieu enchanté: un château perdu où se prépare une fête pour le retour du fils de maison, Franz, et de sa fiancée. Hélas , la fiancée n'est pas venue, la fête s'arrête . Meaulnes qui a fait la connaissance d'une jeune fille dont il est tombé amoureux rentre mais transformé. Retrouver la château et la jeune fille devient sa quête...

    C'est un joli récit,une écriture délicate et poétique,où la vie se joue de Meaulnes et de l'amour, Meaulnes qui entre amitiés et amours quitte l'adolescence.

    smilesmilesmile

    .

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Boomerang  Tatiana de Rosnay

     

     

    A la quarantaine, Antoine se retrouve dans une situation insatisfaisante, divorcé, des enfants devenus ados, un métier qui ne le passionne plus. Au mi-temps de sa vie, il est en plein blues et peine à donner sens à ses jours.

    Il part quelques jours à Noirmoutier avec sa soeur pour l'anniversaire de celle-ci.Noirmoutier c'est l'île où ils allaient en vacances avec leur mère, leurs grands-parents paternels et leur père qui les rejoignait quand il était disponible.

    Pendant cette pause, les souvenirs de leur enfance affluent , souvenirs précieux puisque leur mère est morte quand ils n'étaient que des enfants et qu'ils ne sont jamais retournés sur l'île après.

    Sur le chemin du retour Mélanie annonce à son frère qu'elle a quelque chose à lui dire, un souvenir enfoui, oublié , mais elle perd le contrôle du véhicule. Cet accident va permettre à Antoine de rencontrer Angèle, une femme qui va redonner des couleurs à sa vie.

    Quand Mélanie se rétablit et qu'elle se souvient du déroulé de l'accident ,elle fait part de son souvenir à son frère. Surpris, celui-ci se lance dans une sorte d'enquête pour découvrir quelle famille se cache derrière celle qu'il connaît.

    C'est un roman agréable où l'histoire de la mère nous replace dans un temps pas si lointain, mais un temps où les interdits étaient encore forts. ...

    Le narrateur est finement  rendu dans la complexité de sa place de fils qui complique sa place de père , ses "joies" d'être un parent d'ados sont d'un réalisme saisissant et sa difficulté à reprendre sa route après la séparation d'avec sa femme est aussi un autre point qui donne corps à ce personnage d'homme attachant. Je suis moins réjouie par la relation avec Angèle qui me semble moins crédible .

    smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • A la mort de son oncle Jamie McCloone a hérité de la ferme où il vivait et travaillait avec celui-ci.

    Jamie est perdu seul, il a du mal à s'occuper de la ferme, encore plus de difficultés à entretenir la maison et à prendre soin de lui. Seul, isolé, mal à l'aise dans les relations sociales, il vit surtout enfermé chez lui et se rend au pub pour noyer sa détresse. De cet homme abimé, on comprend peu à peu l'histoire et les souffrances qui lui ont été imposées ainsi que les séquelles laissées.

    Un couple de voisins qui sont aussi ses amis, tentent de lui venir en aide. Il lui conseille de mettre une annonce dans le journal à la rubrique des coeurs solitaires...

    De son côté, Lydia, la quarantaine , étouffe auprès d'une mère exigeante et aigrie. Elle rêve de prendre son envol et quand elle est invitée à un mariage elle refuse d'y aller accompagnée de sa mère encore une fois. Son amie lui conseille de déposer une annonce à la rubrique coeur solitaire...

    On s'attend évidement à ce que ces deux là se rencontrent, ce qui se fera sans pour autant que ce soit le cliché auquel on s'attend...

    On sourit devant les maladresses de Jamie et ses incompréhensions des codes sociaux. On s'énerve devant la passivité de Lydia face à sa mère. On s'émeut de la misérable vie de 86...et l'on s'étonne de l'incroyable horreur qu'on pu subir les enfants dans les orphelinats par ceux qui se devaient de les protéger. 

    C'est un roman agréable à lire, même si un petit quelque chose que je n'arrive pas à définir m'empêche d'être complètement séduite par ce texte.

    smilesmile

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Un roman de Kristan Higgins, c'est un bon moment à passer, celui-ci ne fait pas exception à la règle même s'il n'est pas mon préféré.

    C'est une romance, on a donc une célibataire trentenaire, abandonnée par un ex-fiancé qui ne rêve que de mariage, famille, enfants et qui surtout, pour ne plus être "la pauv' fille seule" s'invente un amoureux -merveilleux - puisque virtuel !

    Dans la vraie vie, elle voit débarquer un voisin comme on en rêve toutes( ou presque) musclé, charmant etc... sauf qu'il sort de prison et ce "détail" heurte Grace. 

    Evidemment, de maladresses en bévues, ces deux là finiront par se reconnaître et se trouver afin de nager dans le rose et bleu du mariage et des bébés ....enfin ça c'est comme ça dans les livres ...dans la vie...un peu moins de rose plus de gris clown.

    Même si j'aime le genre, les personnages sont un peu forcés, l(e fiancé qui rompt deux fois avant de se marier ça fait beaucoup non? ), sans être désagréable ce ne fut pas non plus un plaisir à haute densité ! smilesmile

     

    Pin It

    votre commentaire