• Gadis Pantai  Pramoedya Ananta Toer

     

     

    Dans un village de pêcheurs d'Indonésie, des parents donnent leur fille en mariage à un homme riche et puissant, espèrent ainsi assurer l'avenir de leur enfant loin de la pauvreté. 

    L'assiette est pleine, les bracelets en or tintent à ses bras, elle apprend de nouveaux usages mais surtout elle vit recluse dans la maison , attendant le maître devant qui elle se prosterne à qui elle doit obéir aveuglément.

    Le choc entre les deux mondes est difficile pour cette gamine qui s'appuie, heureusement, sur une vieille servante qui l'initie à cette nouvelle vie.

    C'est un beau récit, pas très réjouissant mais très dépaysant  et émouvant .

    smilesmile

     

    Challenge Globe trotteurs : Indonésie 

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Texte en réaction à certains discours  autour du covid et des sciences , écrit par un scientifique pointu, a été tout à fait compréhensible pour l'ignare que je suis.

    Si l'on a envie d'être plus ouvert, moins aliéné aux blablas des infos ou des réseaux sociaux, si l'on veut prendre un peu de recul et réfléchir- ce n'est pas prise de tête, l'entorse du cerveau ne nous guette pas - il faut lire ce court ouvrage qui  nous remet deux trois idées en place et nous arme face aux auto-proclamés spécialiste de n'importe quoi .

    smilesmilesmile

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    J'ai lu la saga entière, il y a trèèèèès longtemps et j'en est gardé le souvenir d'une bonne lecture, j'étais donc tentée de recommencer , c'est chose faite avec ce premier tome.

    Tous les ingrédients d'un roman fleuve sont là, il est beau, elle est belle, ils s'aiment, ils parcourent le monde, sont intelligents, riches etc...

    Bref, après s'être rencontrés et mariés en Inde, Philippe et Adeline Whiteoaks, repartent pour l'Angleterre et l'Irlande, terre natale de Madame, avant de partir s'installer au Canada .

    Ce n'est pas Québec qui les retiendra mais l'Ontario, encore peu peuplé et offrant de nombreuses possibilités. C'est donc là qu'ils feront construire leur maison "Jalna" où les générations futures continueront d'améliorer le domaine.

    J'ai été un brin déçue, j'en avais gardé un meilleur souvenir. J'ai trouvé que l'héroïne était capricieuse et s'intéressait à peu de choses en dehors d'elle même. Son amour maternel ne l'étouffe pas, son ardeur au travail non plus et le charme que son mari lui trouve reste un mystère ...

    Néanmoins, on suit l'installation de la famille et la découverte de cette micro-société canadienne. Les personnages se croisent et se décroisent et l'on se doute bien que certains reviendront sur le devant de la scène d'ici la fin de l'histoire. 

    Je continuerai à relire le prochain tome pour voir comment cette histoire évolue .

    smilesmile

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Enfant l'auteur c'était émerveillé devant une gravure représentant les ruines d'Angkor et s'était promis de découvrir ces lieux.

    C'est à ce pélerinage qu'il nous convie alors qu'il est en Asie, soldat d'une France conquérante.

    L'écriture de Loti donne un charme infini à ce voyage. Son écriture ciselée, tel les temples qu'il visite, rend hommage aux viielles pierres et décrit à merveille ces lieux anciens, mystérieux, à moitié cachés, à moitié détruits.

    A pas lents, on se glisse dans ceux de Loti et l'on chemine dans ce pays qui n'était pas encore le Cambodge et où le terme khmer n'est associé à aucune couleur. 

    J'aime cet auteur pudique et qui m'offre à chaque lecture une langue délicate et belle. 

    smilesmile

     

    Challenge Globe -trotteurs : Cambodge 

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Ce livre écrit par un ancien gendarme fait le point sur différents groupes politiques plus ou moins contestataires. 

    L'intérêt de ce livre est de revisiter les désignations politiques de groupes et leur affiliation à telle ou telle théorie et de mettre en parallèle leurs moyens d'organisation et la diffusion de leur propagande.

    Il confirme ce que l'on voit, une envie d'autre chose, une autre vie, un anti-capitalisme important, une stratégie de provocation voir de violence pour imposer leurs choix. 

    Savoir quels sont leurs choix et comment ils sont déclinés reste la grande question puisqu'un bon nombre de ces groupes se refusent à une représentation et organisation politique traditionnelle...

    C'est une bonne amorce pour trier un peu cette multiplicité de mouvements à compléter par d'autres lectures pour un travail plus poussé sur le sujet.

    smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Et hop! Un petite enquête Gerfaut pour la détente .

    Sixième de la série, je commence à bien connaître les personnages, le style, en gros c'est comme rentrer chez sa mère et qu'on remet ses pantoufles smile.

    Direction Rouen qui cumulent une exposition de Monet dans la cathédrale et des meurtres et une tentative de meurtre sur la nièce du Patron de Gerfaut. Qui de mieux que Gerfaut pour démêler tout ça! 

    Et là on retrouve Satan qui renvoie à l'enquête de Gerfaut en Bretagne , Satan,le bien, la mal, l'archange , le fantastique...tout le charme d'un roman avec Gabriel Gerfaut . 

    smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Au plaisir de Dieu  Jean d'Ormesson

    Nous traversons plus d'un siècle au travers d'une famille "exotique" à souhait, une famille noble, attachée à un terroir et un château. 

    Un siècle traversé par l'histoire et les histoires de famille, les deux fissurant peu à peu , le mode de vie mais aussi les valeurs  ancestrales de cette famille.

    Le talent de l'écrivain fait beaucoup pour attacher le lecteur aux différents membres, le plus souvent inutiles et imbus d'eux mêmes et de leur place. On pourrait sans difficulté les prendre en grippe mais croisant petites anecdotes et grandes tragédies, on accompagne l'auteur qui dessine les mémoires de ces aristocrates .

    L'ensemble est traversé de réflexions mi-moralistes mi-philosophiques qui ne sont pas dénuées d'intérêt et même parfois très pertinentes.

    J'ai lu ces plus de 600 pages avec étonnement, plaisir, ennui aussi à certains passages mais c'est une bonne lecture, une belle écriture. Cela faisait longtemps que je voulais découvrir et l'auteur et ce titre, c'est chose faite . 

     

    Au plaisir de Dieu  Jean d'Ormesson

    Pin It

    votre commentaire
  • Impasse des deux palais  Naguib Mahfouz

    Le Caire, première moitié du XXème siècle, une famille traditionnelle aisée, la mère, les enfants et le père pater familias qui n'est pas loin d'avoir le droit de vie et de mort sur sa famille, commerçant de son état .

    Le père fait subir à sa famille sa toute puissance, respect, obéissance, sens du devoir, de la religion, n'avoir aucune pensée propre, un véritable tyran domestique. Lui-même s'arrange à la louche avec la morale et la religion, trainant toutes les nuits dans des soirées alcoolisées et compilant les relations extra-conjugales... 

    Il lui tient à coeur de tenir sa famille dans le droit chemin, sa femme sous sa coupe, son autorité non contestée et sa respectabilité intouchable. Il faudra pourtant bien que ses enfants grandissent, lui créent des soucis, prennent le peu d'envol qu'ils peuvent et la vie bousculera un peu les certitudes du père.

    La place de sa femme est tout bonnement abominable, inimaginable pour nous et il faut bien les mots de l'auteur pour donner vie et rendre ce personnage central attachant . D'ailleurs tous les personnages sont particulièrement bien décrits et prennent chair et vie sous nos yeux.

    L'histoire du pays, sous la coupe des Anglais à ce moment là, bouge elle aussi  dans un mouvement d'indépendance et l'on sent bien les micro-changements qui animent déjà la société et le pays.

    Premier tome d'une trilogie, ce roman est tout bonnement magnifique, on y plonge sans s'en rendre compte, on ouvre les portes, on découvre les secrets, les ruelles du Caire, l'Egypte !

    smilesmilesmilesmile 

    Impasse des deux palais

     

    Challenge Globe-trotteurs : Egypte

    Pin It

    votre commentaire
  • Cent millions d'année et un jour

    Une envie de sortir de mon programme de lectures, un pas de côté et fouinant de ci de là je me décide pour ce roman.

    Au tiers j'ai eu une hésitation, le terminer ou pas , j'avais l'impression d'un énième livre déjà lu ailleurs et j'ai continué. Bien m'en a pris car c'est un fort joli roman, pudique, poétique, mélancolique .

    Un paléontologue vieillissant monte une équipe pour partir à la recherche DU rêve paléontologique, découvrir un inconnu, un très ancien vivant, englouti dans les glaciers et failles des montagnes.

    Quatre hommes qui arpentent une montagne hostile. 

    C'est pour notre héros, une relecture de sa vie, son enfance, ses rêves et sa fidélité à sa mère.

    C'est très beau! 

    smilesmilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • La somme de nos folies  Shih-Li Kow

    Un roman pétillant où deux voix racontent les menus détails de la vie d'un village malaisien et plus particulièrement la "grande maison" propriété de Beevi, personnage hors norme . Auyong et Mary-Anne racontent les petits  et les grands maux, les rencontres entre la nouveauté et la tradition, les légendes, les mensonges et la vérité quelque part .

    J'y ai trouvé un petit côté "Beignets de tomates vertes ", les difficultés existent mais elles ne résistent pas à un féroce appétit de vie .

    Un roman très agréable à lire, dépaysant et vivifiant. smilesmile

    Challenge Globe Trotteurs : Malaisie 

    Pin It

    2 commentaires