• Une odeur de gingembre  Oswald Wind Une odeur de gingembre  Oswald Wind

     

    Quand Mary Mackenzie quitte l'Ecosse pour la Chine où se trouve son futur mari, elle n'a aucune idée de ce que la vie lui réserve. Jeune fille bien élevée, à savoir qu'elle ne connait rien de la vie, à peine son mari mais qu'elle est très respectueuse des préceptes religieux et des conventions sociales, Mary va s'éveiller peu à peu. La traversée est la première étape de ce changement, parce qu'elle est seule maître à bord en quelque sorte, parce qu'elle va rencontrer des gens différents et revoir ses préjugés et parce qu'elle ouvre ses yeux sur le pays qui va devenir le sien.

    La vie de femme d'un officier, pingre et sans chaleur, a peu de chances de combler une femme aussi éveillée que Mary et c'est, comble de l'horreur dans une société raciste et étriquée, avec un militaire japonais qu'elle va succomber au désir et aux plaisirs de la chair.... et tomber enceinte !

    La vie de Mary à partir de là va prendre une direction sans retour possible qui la privera de ses enfants mais lui permettra de se réaliser comme cela n'aurait jamais été possible dans sa vie lisse de femme"bien".

    Voilà un roman dont j'ai beaucoup entendu parler et je suis contente de l'avoir lu car il offre un très beau personnage de femme et un regard sur le Japon du début du XXe siècle.  smilesmilesmile

    Babelio multi défis item  80. Un roman précédemment sélectionné par le Club de lecture Babelio 

    Pin It

    votre commentaire
  • Au scalpel  Sam Millar

     

    Karl Kane, héros récurrent de Sam Millar, devient, au fil des romans, un personnage intéressant. 

    Cette enquête, c'est du rude. Sur fond de pédophilie, l'histoire de Kane croise celui de fillettes enlevées par un individu pervers et violent. Le récit tient la route et Kane gagne en épaisseur et en humanité.

    La narration ne fait pas dans la dentelle, le langage est cru, les scènes violentes mais ça colle parfaitement au contexte de l'histoire.

    Un polar bien noir , j'ai apprécié. smilesmilesmile

      

    Au scalpel  Sam Millar

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le voyeur du Yorkshire  

    Premier roman avec le policier Banks, ce volume présente les personnages et le décor . Un voyeur sévit dans la petite ville de Eastvale  Il guette les femmes et les observe en train de se déshabiller. Pour la police difficile de trouver le coupable. Pour corser le tout, des cambriolages ont lieu chez de vieilles dames, sans brutalité, jusqu'au moment où l'une d'elle est retrouvée morte.L'équipe est donc à pied d'oeuvre pour résoudre ses deux enquêtes...

    Le roman est un peu lent mais pas désagréable . Je ne les ai pas lu dans l'ordre ce qui n'est pas un problème mais j'apprécie d'avoir là tous les éléments de la mise en place du contexte et de découvrir Banks à ses débuts dans le Yorkshire.smilesmile

    Ceux que j'ai lu :  Saison sèche   et   Toutes les couleurs des ténèbres 

     

    Le voyeur du Yorkshire  Peter Robinson

    Pin It

    1 commentaire
  • Depuis le temps de vos pères   Dan Waddell

     

     

    Où l'on retrouve l'inspecteur Grant Foster, son adjointe et le généalogiste Nigel Barnes ...

    Après plusieurs mois d'arrêt, suite aux coups reçus lors de sa dernière enquête, Foster  reprend le service pour se trouver face au meurtre d'une mère et à l' enlèvement de sa fille  de 14 ans. Après avoir mené quelques recherches, il  s'aperçoit qu'il y a de nombreux  décès violents et plusieurs disparitions de jeunes filles du même âge dans cette famille. Le hasard seul ne peut en être responsable. Il fait donc appel à Barnes et à ses talents de généalogiste pour creuser le sujet.

    Il faut donc chercher dans le passé et le  présent pour trouver le qui et le pourquoi.

    Passant de Londres aux USA, l'enquête est dense, les évènements s'enchaînent sans que l'on s'ennuie et les personnages principaux livrent peu à peu leurs failles .

    Un bon polar .smilesmile

    Depuis le temps de vos pères   Dan Waddell

     

    Pin It

    1 commentaire
  • La colombe de la mort  Peter Tremayne

     

    Le navire de soeur Fidelma est attaqué alors qu'elle rentre en Irlande accompagnée de son mari Eadulf et de son cousin Bressan. L'attaque est rapide et brutale faisant plusieurs morts dont Bressan. Fidelma et Eadulf réussissent à s'enfuir et sont recueillis par un moine dans le golfe du Morbihan. De là, ils seront hébergés par les enfants du seigneur du lieu, mais un sombre complot se trame et Fidelma aura besoin de toute son intelligence et de la force paisible d'Eadulf pour dénouer les fils de l'intrigue .

    Un bon roman policier historique, qui s'appuie sur les coutumes féodales mais aussi sur les lois religieuses. Fidelma engage facilement les joutes oratoires ce qui nous amène  à percevoir les enjeux religieux et de pouvoir de cette époque.

    Beaucoup plus facile à lire celui que j'avais lu précédemment (    ici       ) il me réconcilie avec Fidelma même si je préfère nettement les enquêtes de frère Cafdael .

    La colombe de la mort  Peter Tremayne

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Ce week end c'est read a thon dans le cadre du british mysteries 

    Challenge British Mysteries

     

     

    C'est parti pour un week end de lectures, au menu :

    Anne Perry , Peter Tremayne et Dan Waddell , s'il me reste du temps je glisserais un Peter Robinson mais trois ça me parait raisonnable .^^

     

    Premier bilan : samedi 8h 

    Dan Waddell lu, 299 pages 

    Tremayne en cours 125 pages lues 

    Deuxième bilan  Samedi 18h  

    La colombe de la mort terminée  380 pages 

    Troisième bilan dimanche 11h

    Finalement je change mon fusil d'épaule je lâche Anne Perry , trop de polars historiques à la suite , et je me tourne vers Le voyeur du Yorkshire de Peter Robinson. 350 pages 

    18h  je suis à 70 °/° de mon roman d'après ma liseuse ... ça devrait le faire d'ici minuit :)

    Dimanche 23h  pari tenu 3 livres lus , les billets à venir  smile

    Challenge British Mysteries

     

     

     

     

     

     

    Challenge British MysteriesChallenge British Mysteries  Challenge British Mysteries  

     

     

     

     

    Pin It

    21 commentaires
  • Qui je suis  Mindy Mejia

     

     Wouah!!!!

    Je viens de fermer le livre, lu sans m'en rendre compte, les pages défilant toutes seules pour savoir Qui !

    Qui est elle la jeune Hattie bien sûr  et Qui l'a tuée !

    USA, zone rurale, Pinne Valley une petite ville, de celles où tout le monde se connaît, où l'on sait tout ( ou presque ) sut tous, les enfants grandissent ensemble, le shérif les a vus naître . Aussi quand Del, le shérif, trouve le corps de Hattie dans une grange abandonnée le choc est rude. 

    Hattie ,c'est cette jeune fille parfaite à qui tout réussit mais qui s'ennuie ferme dans sa vie en attendant le moment de s'envoler pour New York exercer ses talents de comédiennes. Elle ne veut pas de la vie de Pinne Valley, elle a des rêves autrement plus ambitieux mais en attendant elle donne le change à chacun.

    Et puis... une rencontre virtuelle, un amour réel , à dix huit ans la passion ravage tout. Celle d' Hattie se soucie peu des dégâts collatéraux et ne poursuit qu'un seul but, cet homme, celui qui fait palpiter  son corps et son coeur. 

    Dans un récit à trois voix, trois portraits se dessinent, trois personnages émouvants, faibles, humains et attachants.

    Ce livre est une vraie réussite , je suis encore sous le charme .smilesmilesmile


    Merci à Babelio et aux éditions Mazarine 

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le cri  Nicolas Beuglet

     

     

    Gros avantage de ce livre, il se lit tout seul, les pages se tournent les unes derrière les autres sans difficulté.

    L'enquêtrice est un personnage assez bien troussé bien que classique, ancienne des forces spéciales norvégiennes cachant des fragilités. sous une forte maitrise de soi. Christopher son partenaire sur cette enquête, est le type même de l'homme qui fait craquer dans les romances, beau, fort et tendre ayant renoncé à son célibat pour s'occuper de son neveu orphelin ! De quoi faire craquer la belle enquêtrice qui souffre de stérilité et vient de se faire jeter par son mari ...

    Après, sur le fond de l'enquête , je sais que les services spéciaux de tous les pays sur fond de seconde guerre mondiale puis de guerre froide se sont permis ( et se permettent peut être encore) des expériences en tout genre... de là à terminer en nous démontrant "scientifiquement" l'existence d'une vie après la mort et donc, n'ayons pas peur, quasiment de dieu... je vais avoir plus de mal à adhérer !!!

    Je note que pour arriver à ce point ultime, il faut beaucoup courir,poursuivre, prendre des coups, se battre, tuer , pas facile de devoir trouver la preuve de dieu happy.

    Un thriller mâtiné romance, un peu trop sur le modèle film d'action américain mais qui se lit .smilesmile

    Babelio multi-défis  item 16. Un polar ou un thriller dont l'enquêteur est une femme

    Pin It

    votre commentaire
  • Lamentation

    Un long roman où l'intrigue s'installe peu à peu. Manigances de palais, complots, espions, luttes pour le pouvoir, guerre de religions, le château d'Henri VIII bruisse de conspirations de tous ordres. La reine Catherine Parr craint les colères du roi, ( il a quand même fait décapiter deux de ses six femmes! ), or elle a écrit un livre de réflexions religieuses qui a disparu.La lutte est sans merci entre réformateurs et conservateurs et il ne fait pas bon penser autrement que le roi. Elle fait donc appel à l'avocat Matthew Shardlake pour agir en toute discrétion et retrouver le livre volé. Le Barbe-Bleue de l'Angleterre du XVIIIe siècle, paranoïaque et instable a une fin de règne difficile qui n'épargne ni son peuple ni ses proches.

    Après un début un peu lent, les évènements s'emballent pour un dénouement étonnant. Il y a une grande richesse de détails historiques qui donne une vraie profondeur au roman et l'on perçoit bien la difficulté qu'il y avait à vivre dans une période de persécutions religieuses, avec la terreur de finir sur un bûcher. Le personnage de l'avocat est crédible  et ses assistants apportent une touche de couleur et de vivacité ce qui forme un bon trio.

    J'ai apprécié cette lecture savante mais pas trop, qui m'a entrainée dans la cour d'Angleterre  Henri VIII et je retrouverai avec plaisir Shardlake pour d'autres enquêtes. smilesmilesmile

    Babelio multi défis  item 27. Un roman (ou une saga) de plus de 800 pages

     

    Lamentation  C.J. Sansom

    Pin It

    2 commentaires
  • Les voleurs de sexe Janis Otseimi

     

     

    Pour ceux qui ne connaissent pas encore Janis Otsiemi, il faut savoir qu'il est Gabonais, que le français qu'il utilise est un très beau français, coloré, imagé, riche et que rien que pour ça c'est un régal de le lire !

    A Libreville, la capitale du Gabon, la délinquance est un pilier de l'économie et la corruption la survie de la police .

    Photos compromettantes pour les hautes instances politiques, braquage d'un grand patron Chinois , arnaque au vol de sexes, trois histoires qui se croisent et nous entrainent à travers Libreville. J'avoue avoir un faible pour le vol de sexe ( rien que l'idée est étonnante) qui nous montre à quel point une rumeur peu enfler même en dehors d'internet!

    Ce n'est pas mon préféré,( La bouche qui mange ne parle pas ici et Le chasseur de lucioles ici )  sans doute parce qu'il y a un peu trop d'enquêtes et de personnages mais j'aime toujours autant le dépaysement qu'offre ces romans.smilesmile  

    Babelio multi défis 13. Un roman d'un auteur né ou vivant en Afrique subsaharienne

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire