• Tempête rouge Tsering Dondrup

    Tempête rouge  Tsering Dondrup

     

    Une tempête rouge, rouge sang, rouge maoïste, qui ruine tout sur son passage, les êtres, les animaux, les arbres.

    Les sévices de la Chine maoïste n'ont rien à envier à sa voisine l'URSS. On y retrouve des ressemblances frappantes: exploiter le prisonnier pour sa force de travail, mettre en place la famine, tuer, humilier, réduire à néant des individus et les faire mourir. 

    Le jour de la "grande abomination" a vu déferler sur le Tibet une vague de violence, que la population tibétaine ne pouvait contrer. La révolution culturelle a achevé le travail de sabotage de l'identité tibétaine. On suit un lama, un lama pas très brillant, malhonnête, voleur, lâche loin de l'image d'Epinal que l'on a en tête. C'est lui qui nous fait découvrir la montée en puissance du pouvoir communiste de son village à la prison.

    Ce roman, d'une construction un peu particulière, est une belle découverte. L'auteur ne pleure pas, n'est pas manichéen, son personnage de Yak Sauvage Rinpoché lui permet même d'utiliser l'humour pour autant il ne minimise pas  la souffrance du peuple tibétain. qu'il nous donne à découvrir.

    La préface de la traductrice est bien faite et nous éclaire , je pense qu'elle est nécessaire à une meilleure compréhension du roman.  

    Challenge globe trotteurs : Tibet Tempête rouge  Tsering Dondrup

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :