• Vie et destin Vassili Grossman

    Vie et destin   Vassil. Grossmann

    Difficile de résumer pas loin de 1200 pages d'un roman qui n'a rien d'un turn-over et a failli ne jamais être édité !

    Stalingrad, la ville mais ici surtout la bataille de Stalingrad( immense boucherie, 800000 morts soviétiques et 400000 du côté allemand)  sert de fond à ce roman. La guerre est là avec ses souffrances, sa violence, ses morts, ses soldats si jeunes trainant dans la boue, le froid et crevant de faim. Pourtant ce n'est pas vraiment un roman de guerre. La guerre révèle seulement les similitudes des deux systèmes totalitaires qui s'affrontent. 

    Dénonçant les purges précédentes, les faux procès, la partialité des décisions, la collectivisation, les camps des goulags, l'aisance de certains face à la misère de la très grande partie de la population, le racisme latent sous "l'amitié entre les peuples", l'antisémitisme, on ne peut s'étonner que le manuscrit ait été détruit par l'état. Ce même état  brise  les personnages qui oscillent entre le bien et le mal et sont toujours sous la terreur d'une décision arbitraire . 

    La lecture de ce roman est exigeante , il n'a rien d'une bluette. La dénomination des personnages par différents patronymes complique la lecture au début. Je pense qu'il est bon d'avoir quelques idées sur l'histoire de l'URSS  pour l'aborder. 

    Roman difficile, dense et riche.

    smilesmilesmile

    Pavé de l'été,  Le livre de poche, 1172 pages.

    Vie et destin   Vassil. Grossmann

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Brize
    Mercredi 28 Juillet à 08:09
    Brize

    Eh bien ! Je t’admire, là !

    2
    Jeudi 29 Juillet à 10:52
    Alex-Mot-à-Mots

    Un pavé à lire à tête reposé, idéal pour cet été. Merci du conseil.

      • Jeudi 29 Juillet à 18:08

        Oui il faut être disponible . Bonne lecture

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :