• Lovecraft je situe à peu près, je ne suis pas amatrice de fantastique mais j'avais envie d'essayer...

    C'est fait et je ne pense pas y retourner de si tôt. Le livre ressemble, dans l'écriture , à "La lettre écarlate", en tout cas il m'y a fait penser, époque, préjugés, société ...sauf que je ne suis pas rentrée dans ce récit. J'ai compris, je crois, de quoi il retournait mais je me suis ennuyée sans ressentir ce grand frisson de peur qui est corrélé au roman. 

    smile

     

    Challenge USA : Rhode Island 

    Pin It

    votre commentaire
  • Toujours en mode lectures légères, j'ajoute une romance historique londonienne fin XIXe , début XXe sans doute. L'auteure joue sur deux mondes, les bas-fonds de Londres et la noblesse et d'une histoire de famille assez alambiquée. 

    Trois frères une soeur nés le même jour de femmes différentes, un père sadique qui monte ses enfants les uns contre les autres , une fratrie faite de secrets, de violence et de haine, c'est ceux-là que va rencontrer Félicity , plus très jeune femme, promise à un mariage qui n'arrive pas. Elle sera utilisée par Devil pour exercer une vengeance sur son duc de frère. Mais le chat qui veut se jouer de la souris se trouve empêtré dans des sentiments qu'il n'avait pas prévus.

    J'ai trouvé l'histoire de la fratrie un peu lourde et peu crédible sans pour autant que la lecture soit désagréable...smilesmile

    Challenge coeur d'artichau

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Quand on a que l'amour  Marie Force

    Charmante romance actuelle.

    Mac Marthy, fils d''une famille importante, revient sur l'île Gansett pour y faire une pause après quelques ennuis de santé et voir les projets de sa famille.  Il heurte une jeune femme en vélo qui tombe et se blesse. Sous le charme de celle-ci et conscient qu'il est responsable de l'accident Mac offre ses services à Maddie. Celle-ci est plus que réticente à laisser le fils de sa patronne se mêler de sa vie...

    Une romance tranquille, qui s'appuie sur les ragots qui animent une petite ville et entachent la vie des habitants de façon quasi ineffaçable. le chevalier servant fait preuve de beaucoup d'attentions et de volonté pour conquérir sa belle, méfiante et autonome. Un petit parfum d'Amérique  vient apporter sa touche pour compléter le plaisir de la lecture.

    smilesmile

    challenge coeur d'artichaut 

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Marie Claire  Marguerite Audoux

    Voilà une histoire toute simple, celle d'une petite fille qui se retrouve dans un orphelinat. La mère est morte, le père s'en va et deux petites filles se retrouvent dans une grande maison. C'est l'histoire de la plus jeune que nous suivrons . Perdue dans ce grand bâtiment, sans repère, elle va découvrir les autres fillettes et soeur Marie Aimée qui va la protéger.

    Finalement le temps de l'orphelinat se termine et Marie-Claire se retrouve bergère dans la campagne solognote.

    De pas en pas on accompagne cette petite Maire-Claire jusqu'à son départ pour Paris.

    Le texte est d'une finesse et d'une beauté rare, rien en trop, un ton juste c'est un petit bijou . Le récit des amours de soeur Marie-Claire est d'une rare délicatesse. Cette auteure  oubliée, qui néanmoins eut le prix Fémina , mérite vraiment d'être redécouverte ( texte trouvé sur liseuse pour ma part ).

    smilesmilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Les marécages

    Texas années trente, un cadavre de femme noire est retrouvé dans les marécages par les enfants du constable. Du fond de son lit de maison de retraite, Harry le jeune garçon se souvient. C'est lui et sa soeur qui ont retrouvé le cadavre en trainant dans ce qui était les marécages de l'East Texas aujourd'hui disparus. 

    Il n'est pas question d'un thriller palpitant aux actions mouvementées mais d'un récit lent à hauteur d'enfant qui décrit les tensions entre les Blancs et les Noirs, le racisme latent, la violence, les légendes... C'est aussi le récit d'un enfant qui peu à peu change de statut, s'ouvre au monde des grands et essaie de comprendre. 

    La vie dans une petite ville  où la nature est encore prépondérante, un roman passionnant, très bien écrit qui décrit un sud qui n'existe plus.

    smilesmilesmile

    Challenge USA : Texas 

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Huckleberry, ami de Tom Sawyer , est un gamin qui a grandi à la va comme je te pousse entre un père alcoolique et violent et une Amérique qui se construit.

    Habitué des chemins de traverse l'enfant s'ennuie ferme chez la veuve qui l'a recueilli. Son père de retour le séquestre et Huck prend son destin en main. Il se fait passer pour mort et s'enfuit sur le fleuve. Sur une île, il retrouvera Jim un esclave échappé. Alors commence pour Jim et Huck une longue suite d'aventures rocambolesques . Au cours du voyage Huck est amené à réfléchir sur son lien avec Jim .

    Si le mot nègre vous fait vous pâmer parce que pas au goût du jour passez votre chemin ce texte n'est pas pour vous. Si vous pensez qu'un roman reflète son époque et permet de comprendre les évolutions sociales alors c'est un bon roman, trépidant,un peu cape et épée et bien plus moral qu'on ne pourrait le croire.

    Challenge USA : Missouri 

    Pin It

    votre commentaire
  • Ci-gît l' amer Cynthia Fleury

      

    Livre érudit qui se divise en trois parties.

    Pour être honnête je pense qu'une partie du texte, qui demande des connaissances et psy et en philo que je n'ai pas m'a certainement échappée. Néanmoins il y a toute la première partie qui m' a été compréhensible et que j'ai trouvée passionnante . La description et l'explication de ces personnes qui tombent dans l'insatisfaction permanente , s'en nourrissent telle une drogue, s'enferment dans leur schéma de fonctionnement et rejettent sur l'autre la responsabilité sont prodigieuses de réalisme ! 

    L'auteure ajoute  un point sur les données sociétales qui renforcent ce mécanisme sans pour autant tomber dans l'irresponsabilité. Sans nier les raisons réelles d'insatisfaction, elle replace chaque individu devant les choix qu'il fait. 

    Je ne rends sûrement pas justice à ce livre pour les raisons évoquées plus haut mais néanmoins j'en conseille vivement la lecture et pour ma part relecture 

    smilesmilesmile

    Pin It

    1 commentaire
  • Piste rouge sang

     

    Un journaliste paumé et en perte de reconnaissance par ses pairs se voit proposer un travail de préparation pour une émission de télé consacrée aux affaires criminelles . Pas très emballé par la proposition mais endetté jusqu'au cou Louis finit par accepter. S'il a été choisi c' est qu'il était sur les lieux -Chamonix- quand trois adolescents de sa classe ont été tués à la sortie d'une boîte de nuit.

    A partir de là, on suit Louis dans ces rencontres avec les protagonistes de cette époque.

    Je ne vais pas en dévoiler plus, juste dire que j'avais bien senti les choses au début du roman, puis que je me suis fait balader par l'auteur pour un final réussi!

    En conclusion un petit polar efficace .   smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    La chute du monstre  Philippe Pujol

     

     

    J'avais lu "La fabrique du monstre" du même auteur, journaliste et marseillais. Pour vivre dans cette ville, j'y avais trouvé une mine d'informations nouvelles ou qui confirmaient ce que je soupçonnais du fonctionnement de cette drôle de ville. Je ne voyais pas bien comment on pourrait sortir la ville de ses dysfonctionnements structurels quasi fossilisés par les années de gouvernance pourrie.

    Ce livre ci, part de la catastrophe de le rue d'Aubagne, l'écroulement de deux immeubles, huit morts et des milliers de personnes déplacées à la suite.

    J'habite à proximité de cette rue, dire que ce fut une surprise oui et non, je ne suis vraiment pas technicienne mais on peut quand même voir un habitat qui s'abime en continu. De plus pour travailler dans les écoles de la ville, gérées par la ville , j'ai vu, entendu voir profité des bâtiments dégueulasses et très limite et fréquenté aux conseils d'école des élus absents ou incompétents ou noyant le poisson. De là à voir deux immeubles s'écrouler comme des châteaux de sable et entraîner huit personnes avec eux ....

    L'auteur repart à la recherche de témoins , croise des données, explique en long et en large le système politique marseillais qui a conduit et est responsable de ces morts. 

    C'est excellent, il faut le lire et s'arracher les cheveux en comprenant que ça dure ça dure et qu'on n'arrive pas à y changer quoique ce soit !

    Je doute de la nouvelle équipe qui a repris dès que possible le "c'est la faute de Paris" et a organisé l'été dernier un spectacle autour du Covid que n'aurait pas renié Gaudin l'ancien maire. Je suis aussi moins sous le charme, sans doute parce que je n'ai pas grandi à Marseille, de la vision très multi-culturelle bon enfant que l'auteur nous présente . Je ne doute pas que cette image d'Epinal de la ville  brassant toutes les populations pauvres du monde en bonne entente ait eu un fond de réalité, je doute que ce soit ce qui existe aujourd'hui mais je ne connais pas tout Marseille. L'auteur a aussi raison quand il dit qu'il n'y a pas qu'à Marseille que l'on triche mais à Marseille c'est toujours plus, toujours plus fort, toujours pire je trouve.

    A lire sans modération.

    Du coup, malgré tout le charme que peut avoir cette ville et encore plus ce qu'elle pourrait être ( mais ce possible n'est-il pas juste fantasmé...), je la quitte sans haine, sans regret mais lassée .

    smilesmilesmile

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Mes capacités de lecture amoindries par une situation de camping (de luxe) et des démarches à foison, je retombe dans mes "mauvaises" lectures à savoir les romances à la sauce écossaise qui me demandent peu d'efforts, me détendent et m'emportent vers un monde irréel qui somme toute ne manque pas de charmes !

    On aura donc un mariage arrangé, un grand vilain Highlander qui fait peur, une fragile pucelle qui va faire face, des guerres de clan , des trahisons, le sens de l'honneur etc.. etc...  Tout ce qu'offre cette littérature qui fait sans doute bondir nombre de beaux esprits actuels valeureux défenseurs d'un féminisme( auquel je ne comprends rien ...).

    Ici on a en plus pas mal de pages sexe, ce qui ne gâche rien et je me disais que vraiment il y avait - au risque de faire hurler- une forme de féminisme dans ces petits romans à l'eau de rose, où le plaisir  et le respect de la femme est central (si, si il y a de ça) .

    Et franchement si certains des hommes que j'ai pu rencontrer, avaient eu la bonne idée de lire ces romans à deux sous , cela m'aurait donnée des nuits plus pimpantes smile

    Une vision pas tout à fait iconoclaste de la romance mais j'assume.

    smilesmile

     

    Challenge coeur d'artichaut 

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique