•  

    La garçonnière

    En rentrant du cinéma, un soir, Vittorio, psychanaliste, retrouve sa femme Lisandra, morte, tombée par la fenêtre de l'appartement.

    Commence alors pour lui une descente aux enfers car la police est convaincue de sa culpabilité et il n'arrive en rien à les convaincre du contraire. Une fois enfermé en prison , une de ses patientes Eva Maria vient le rencontrer au parloir. Il charge alors celle-ci de récupérer les enregistrements des séances avec ses patients. L'écoute des cassettes devrait permettre de savoir qui  en voulait à Vittorio au point de tuer sa femme.

    L'écoute des enregistrements et l'enquête que mène Eva Maria nous en apprennent de plus en plus sur le couple Lisandra/Vittorio , sur les patients du psy et sur Eva Maria. Un autre personnage est très présent c'est l'histoire de l'Argentine , qui a torturé, qui a été torturé la violence de la dictature est bien incrustée.

    Voilà un roman qui se lit bien, les personnages sont complexes, le choix de la psychanalyse permet une introspection assez avancée du caractère de chacun et ce qui concerne la dictature ce n'est ni trop , ni trop peu, parfaitement bien intégré au récit. 

    Quant au choix du titre, il faut lire jusqu'à la dernière ligne pour en comprendre le sens et percevoir ce que la vie peut avoir de terrible! smilesmilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Remède de cheval  M.C. Beaton

     

     

    J'avais  lu  pas mal d'avis sur Agatha Raisin mais pas encore de roman , voilà qui est chose faite .

    L'enquête a le rythme et le charme des Miss Marple, l'héroïne, Agatha Raisin,  étant tout de même un peu plus délurée que son ancêtre car le contexte est celui d'aujourd'hui.

    Agatha Raisin s'ennuie dans son cottage à la campagne. Le charme des villages anglais semble hors temps et ce sont toujours les mêmes activités qui y ont lieu , activité de charité autour des dames du village....

    Beaucoup de femmes seules qui vivent au rythme des saisons, et sont à l'affut du mâle qui pourrait leur dire deux ou trois mots d'amour...

    Aussi, quand un nouveau vétérinaire vient s'installer , toutes ses dames filent faire soigner qui son chat qui son chien! La course est ouverte et toutes veulent être l'élue.

    Agatha très déçue par le manque d'attention du colonel James Lacey est bien sur le point de succomber elle même!

    Et coup de théâtre , le fringant vétérinaire est retrouvé mort dans une écurie!

    Agatha s'ennuie tout comme le colonel , aussi ces deux là vont faire la paire , le temps de résoudre ce qui n'est peut-être même pas un meurtre....

    Ce roman se lit comme un Marple , en sirotant son thé , bien au chaud dans sa chaumière.... rien de très palpitant , mais le charme des personnages et particulièrement de cette brave Agatha, rend le tout bien sympathique          et "so british" !  smilesmile

    Remède de cheval  M.C. Beaton

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Un père disparu quatre ans auparavant, une vieille lettre adressée à une femme , il n'en faut pas plus à Julia pour partir à Rangoon et de-là, à Kalaw, le petit village d'où était originaire son père.

    Une fois sur place, Julia est perdue face à un monde qu'elle ne connait pas et qui fonctionne si différemment du sien. Elle rencontre U Ba, un Birman d'une cinquantaine d'années qui entreprend de lui raconter une histoire.

    Cette histoire c'est celle de son père,la part de son père qu'elle ne connait pas. 

    U Ba entreprend un long récit de l'enfance de Tin Win , à son adolescence mais surtout de l'incroyable amour qui le liait à Mi Mi....

    Un vrai plaisir de lecture pour cette histoire d'amour contrarié et pourtant tellement limpide ,ayant pour décor la Birmanie et la sagesse asiatique !

    Un joli conte qui me laisse un sourire une fois le livre fermé.... j'aime les belles histoires !

    smilesmilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Le coeur qui tourne  Donal Ryan

     

     

    Si l'Irlande a connu une envolée économique quelques temps , le "boom" fut de courte durée et la chute fut douloureuse.

    Ce roman raconte la vie d'une petite ville irlandaise au travers de vingt et un habitants. 

    La vie a été subitement chamboulée quand Pokey Burke, le patron du coin, s'est envolé en laissant ses employés sans travail et sans indemnités.

    A travers le témoignage de chacun, un petit morceau de la vie des uns et des autres nous est livré. La toile des relations entre les habitants prend forme peu à peu .

    Un meurtre et un enlèvement viennent en bouquet final de ce huis-clos ouvert....

    Un roman à la construction intéressante pour évoquer les difficultés des Irlandais après la "bulle économique" , l'ajout du meurtre et de l'enlèvement n'apporte pas grand chose à mon avis ,le charme du récit se jouant dans l'ambiance délétère et les commérages du village .smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Allez c'est parti en mars le mois kiltissime avec  Cryssilda de voyager ..lire ici et le groupe FB ici 

     

    Il 'y a plus qu'à trouver les livres à lire ! 

    Kiltissime mois de mars   Kiltissime mois de mars   Kiltissime mois de mars

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Pas de suspens dans ce roman , l'héroïne, Rabbit Hayes, quarante ans ,rentre dans un établissement de soins palliatifs.... les jeux sont faits et la partie perdue .

    Il lui reste quelques jours à vivre et ces neuf jours sont vus au travers de deux voix, celle de l'entourage de Rabbit et celle de Rabbit.

    La famille de Rabbit, père, mère, frère, soeur, neveux et fille , ont un difficile chemin à faire, ils doivent accepter la mort de Rabbit . Au travers de souvenirs, chacun se remémore des moments de vie partagés avec Rabbit. On découvre ainsi la vie de Rabbit, la place qu'elle avait dans la famille, son enfance , son adolescence...

    Du côté de Rabbit, les antidouleurs l'emporte vers des souvenirs lointains et tout particulièrement vers celui qui fut l'amour de sa vie ...

    Le sujet est triste mais le récit n'est pas larmoyant, la famille reste digne bien qu'en souffrance et l'humour est présent car chacun veut donner à Rabbit des morceaux de vie pour ses dernières heures.

    C'est un roman qui se lit facilement, peut-être un peu trop léger justement, avec quand même un mouchoir à la main , mais j'ai été moins touchée que par "Ceux qui restent"de Marie Laberge, autre roman autour de la mort .'smilesmilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Bilan 2016

     

    107 livres lus 

    Challenges :

    Décembre Nordique , Québec en novembre,  Pavés de l'été,        Le mois Anglais , Le mois Américain,   le mois Belge   et British Mysteries

     

     

    romances 16 , polars et romans noirs  41,    romans 50 dont pavés (plus de 600pages )  9 

     

    Les "nominés" de l' année 

     

    romances :

    Sarah Morgan, L'exquise clarté d'un rayon de lune

     

    polar et romans noirs 

    Nicolas Lebel , Le jour des morts 

     

    Brian Panowich  Bull Mountain

    Donald Ray Pollock, Une mort qui en vaut la peine

     

    romans : 

    Jim Fergus, Mille femmes blanches 

    Harper Lee, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

    Marie Laberge, Ceux qui restent

     

    Pin It

    2 commentaires
  • L'amie prodigieuse  Elena Ferrante

     

     

    C'est l'histoire d'une amitié compliquée entre deux petites filles d'un quartier pauvre de Naples après guerre.

    Deux gamines très différentes, l'une sage et douce, Elena, l'autre sombre et violente, Lila , toutes les deux se prennent d'amitié l'une pour l'autre . Lila entraîne Elena sur des chemins qu'elle n'aurait pas pris seule mais Lila est une forte personnalité qui a une aura à laquelle personne ne reste indifférent.

    Le récit de leur enfance et adolescence est fait par Elena suite à la disparition de Lila.

    Leur relation fonctionne sur fond de jalousie , Elana se sentant le plus souvent doublée par Lila. C'est pourtant Elena qui aura la chance d'aller faire des études et Lila malgré sa grande intelligence restera une fille du quartier qui travaille à la cordonnerie de son père. L'écart se creuse entre les deux filles même si par moment une parenthèse leur permet de se retrouver complices.

    La vie du quartier est violente, rude et celle des femmes et des filles pire encore ! Pauvreté, assassinat, maladie, bagarre rien ne semble pouvoir arrêter ce fléau. Peu à peu , si la pauvreté se fait plus rare, les magasins plus nombreux ils sont encore rares ceux qui voudraient changer les coutumes. Certains tentent de nouvelles ouvertures ,Pasquale le communiste, Stefano qui essaie la réconciliation...mais le fond du quartier est toujours la violence et les représailles ...la famille Solara étant la meilleure représentante de ce système.

     La vie de Naples, du quartier ,la Sicile telle qu'on croit la connaître et telle qu'elle est , couplée à l'amitié complexe des deux filles, leur évolution de l'enfance à l'adolescence , tout rend ce roman passionnant !

    Le récit vif est à l'image du quartier et une fois commencé je n'ai pas lâché ce roman , prise par la vie féroce de cette plèbe...

    Il ne me reste qu' à lire la suite ...

    smilesmilesmile   

    L'amie prodigieuse  Elena Ferrante

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • 2017

     

     

    BONNE ANNEE

    Pin It

    2 commentaires
  • Un bilan moyen tant en quantité qu'en qualité , des retrouvailles plaisantes avec des héros que j'apprécie :Harry Hole ( Nesbo) et Mork ( Adler Olsen ) , un très beau texte avec Le Palais de glace , quelques déceptions du côté de l'Islande et  le plaisir des échanges sur nos lectures dans le cadre du groupe sur FB Décembre nordique

     

    Un grand merci à Cryssilda Collins pour l'organisation happy

     

    Le livre du roi Arnaldur Indridason 

    L'énigme de Flatey Viktor Arnar Ingolfsson

    Promesse Jussi Adler Olsen

    Le Palais de glace Tarjei Vesaas

    Les secrets de l'île Viveca Sten

    Police Jo Nesbo

    Coeurs glacés Gunnar Staalesen

    (clic sur les titres )

    Décembre nordique ....la fin

     

     

    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique