• La morte est mon métier Robeert Merle

     

    Ce roman est depuis longtemps dans ma liste de livre à lire pour deux raisons, le livre lui-même et l'auteur que je voulais découvrir et comme cette  liste est longue et que les challenges imposent leur urgence il restait dans la liste... Et puis je l'ai eu en main , mis de côté et j'ai décidé en ce début d'année de lire des livres qui sont là sur l'étagère et m'attendent.

    Le roman tourne autour d'un seul homme Rudolph Hoess, directeur du camp d'Aushcwitz. L'auteur retrace sa vie en romançant différents éléments réels concernant Hoess.

    De l'enfance à l'adulte, on découvre un homme aux comportements étranges, dont la sensibilité est inexistante, sans doute tuée dans l'oeuf par la folie du père. Aujourd'hui on verrait chez Hoess, une forme de psychose délirante et un déficit émotionnel de grande ampleur. Son bien-être passe par des gestes répétitifs et l'armée comme la prison lui vont comme un gant puisque son "plaisir" est d'obéir. Dans ces lieux, son temps est réglé, sa tâche est définie c'est rassurant. Il s'est opposé pourtant d'une certaine façon à son père en refusant de devenir prêtre mais pour mieux entrer dans une autre religion l'Allemagne!

    Cet individu terriblement efficace et respectant à la lettre les ordres donnés, va mettre en oeuvre l'extermination des juifs au camp d'Auschwitz sans jamais être troublé par son "travail", peu de choses le troublent sauf à la fin la trahison de son chef...

     L' Allemagne de l'entre deux guerre et la montée du nazisme sont parfaitement racontées. J'ai été  totalement effarée par ce personnage froid, distant, violent qui est tout autant ce petit garçon terrorisé par son père. Sa perversion tient dans la jouissance de la bonne exécution des ordres ! Quand ce genre d'individu rencontre un chef mythomane et manipulateur on obtient cet sorte de monstre qu'est Hoess.

    Excellent roman sur le fond et la forme qui m'a accaparé de la première à la dernière ligne.smilesmilesmile

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le coup de vague Georges Simenon

    Près de La Rochelle , Jean vit auprès de ses deux tantes qui rythment sa vie comme les marées rythment le ramassage des moules. La vie de Jean s'écoule de marée en marée, les tantes décident de tout, la vie est semblable jour après jour et cette monotonie semble lui convenir jusqu'au jour où un évènement va chambouler ce bel équilibre. Le brave Jean a engrossé Marthe. Les tantes choisissent l'avortement qui laisse la jeune femme dans un sale état et finalement Jean devra épouser. C'est au cours de ce mariage et peu à peu, lentement, très lentement , il n'est pas bien vif le Jean, qu'il va prendre conscience de petits "couacs"entre la réalité et le récit que ses tantes lui ont fait...

    Secrets de familles cachant des fautes que de mal ont ils fait mais combien de bon romans ont-ils permis d'écrire ! Ici dans ce petit village, où l'on se doit de tenir son rang, de respecter les convenances , Jean est un gros balourd qui a laissé ses tantes dominer sa vie, tout l'enjeu de sa prise de conscience est de savoir s'il se révoltera. Comme une marmite qui chauffe on voit bien quelques bulles monter à la surface mais un feu ne brûle que si on l'entretient...

    Encore un excellent roman de cet auteur qui nous décrit la vie de petites gens de province enfermés dans leur histoires rances et des habitudes vieillottes qui servent à masquer ce que personne n'ignore.

    smilesmilesmile

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Photo de groupe au bord du fleuve Emmanuel Dongala

    Les femmes en Afrique ...quelle misère!

    L'auteur nous raconte l'histoire d'un groupe de femmes qui cassent des pierres pour faire du gravier.  Ces femmes ne sont pas aussi bêtes que les hommes et le pouvoir voudraient le croire, elles comprennent que leur gravier est recherché et demande une augmentation du prix d'achat. Alors s'engage un combat , difficile, pour obtenir cette augmentation et la dignité d'être payée correctement.

    Au fur et à mesure on découvre l'histoire de ces femmes, viols, abandons, dépouillées par la famille, accusées de sorcellerie tout est bon pour déconsidérer les femmes tant par les hommes que par d'autres femmes. Quant au pouvoir, corruption et violence avancent main dans la main pour mâter tout ce qui dépasse.

    Ce roman donne une image rude de  l'Afrique, les hommes,  les femmes, les traditions, le sida, le pouvoir, rien n'est laissé dans l'ombre et on comprend combien il faut d'énergie pour vivre dans ces conditions. C'est un peu effrayant et désespérant mais toutes les histoires de ces femmes sont émouvantes et  passionnantes , chacune est digne d'intérêt et l'espoir très réaliste qui les habite , les rend très humaines.

    Un roman magnifique et un auteur talentueux. 

    Challenge globe-trotteurs : Centrafrique.

    Pin It

    2 commentaires
  • Telstar Stéphane Keller

    Et bien ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un aussi bon polar/roman noir ! 

    On plonge en 1957 en Algérie, encore française mais plus pour longtemps. On part avec les trouffions qu'on envoie là-bas sans qu'ils n'aient rien demandé ni ne soient vraiment prêts, on s'attache à deux d'entre eux qui vont s'adapter de façon bien différente à cette nouvelle situation. Sur place l'armée et la police se disputent le maintien de l'ordre. L'armée c'est Massu et Bigeard , du lourd ,à qui on donne tout pouvoir, autant dire qu'on abandonne totalement le droit, la loi, la démocratie pour passer aux actions sans contrôle, arrestations abusives, tortures, meurtres ... Les flics ne sont pas plus brillants, bas de plafond, arrivistes, beaufs mais ce sont eux qui vont hériter de l'enquête concernant le viol et le meurtre d'une fillette. A cela on ajoute le FLN qui utilise des méthodes terroristes et on a un tableau sombre mais réaliste de cette guerre qui n'est encore officiellement que du maintien de l'ordre. La violence, les coups bas, la corruption, la perversion sont partout. Les personnages sont une grande réussite car malgré leur noirceur leur part d'humanité affleure au fil du récit restituant leur complexité.

    J'ai  tout apprécié dans ce roman, la façon de raconter la guerre d'Algérie, l'enquête trouble, les personnages et l'écriture qui accroche de la première à la dernière page .

    A lire 

    smilesmilesmilesmile

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • 125 livres lus

    Sur Babelio:

    Challenge coeur d'artichaut : terminé

    Challenge USA :  38 états validés sur 50 , objectif 2022 clore le challenge 

    Challenge Globe trotteurs : Europe et Asie terminé , objectif 2022 valider toute l'Afrique 

    Ailleurs :

    Challenge Pavé de l'été 

    Le mois anglais

     

    Mes meilleures lectures romans en limitant à 10

    Les matins de Jénine Susan Abulhawa

    Nebraska song Tom McNeal

    Les dieux ont soif Anatole France 

    Sur la route de Madison Robert Jams Waller

    Amkoullel l'enfant Peul Amadou Hampaté Bâ

    Un singe en hiver Antoine Blondin

    Les racines du ciel Romain Gary

    1984 George Orwell

    Là où les lumières se perdent David Joy

    Un océan, deux mers, trois continents Wilfried  N'Sondé

     

    Des lectures variées tout au long de l'année bien que les livres documentaires soient assez absents, de bons romans, d'autres moins , des auteurs qui me plaisent au fur et à mesure que je découvre leurs écrits et d'autres dont je m'éloigne ...une année de lectures sarcastic

     

     


    2 commentaires
  • Suite des aventures de Marie Malouine 
    Dans ce dernier volet des aventures de Marie-Malouine, la mer, la guerre, les amours vont tenir une place importante . Côté mer , dans le rôle de l'enseigne de vaisseau Marie Malouine passe de l'autre côté". Elle quitte la piraterie pour entrer dans la royale, ce qui ne fera pas vraiment son bonheur alors qu'elle adore la mer. D'autre part elle est de plus en plus empêtrée dans son rôle masculin qui l'empêche de vivre pleinement sa vie amoureuse auprès de lord Graham. De  retrouvailles en fuites  ces deux là ont une histoire mouvementée. Le personnage de cette jeune femme s'étoffe  et la relation père fille prend une autre dimension. 

    Un joli roman d'aventures maritimes  et d'amours contrariées même si j'ai préféré le premier tome.

    smilesmile

     

    Challenge coeur d'artichaut.

    Pin It

    votre commentaire
  • Le chien jaune Georges Simenon

     

    Concarneau dans les années trente, un petit groupe de notables se retrouve au café du coin pour boire un verre, discuter et porter des avis sur tout et tous. Un soir, l'un d'eux, en sortant ,s'écroule sous un porche atteint par une balle de pistolet. C'est le début d'une série d'évènements qui effraie la population de la ville . Le maire très irritable s'acharne sur Maigret qui prend le temps nécessaire pour trouver le coupable.

    C'est un beau tableau de la bourgeoisie de province de cette époque et déjà on trouve la présence de journalistes insistants et envahissants ( ceux d'aujourd'hui n'ont donc rien inventé ) . Le rythme de l'enquête n'est pas haletant ...c'est Maigret, un Maigret débutant pas encore bien  ficelé mais j'ai plaisir à retrouver ces ambiances de petites villes et les ambiances toujours un peu lourde de Simenon.

    smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Les volets verts Georges Simenon

    Simenon est un auteur que j'ai découvert tardivement et qui m'a étonné. Loin des Maigret un peu plan-plan des séries télé, ses romans sont d'une écriture fine et juste mettant en scène une lecture sociale et humaine des personnages. Bref je suis devenue admirative de cet auteur et ce roman là ne déroge pas .

    C'est le portrait d'un vieil acteur, un monstre du cinéma, une vedette du théâtre, rugueux,renfrogné, alcoolique. Conscient que la fin de sa vie arrive, il met le rétro et regarde le chemin parcouru. Un homme qui fait le point sur sa vie le sujet n'est pas nouveau mais ici c'est très réussi. Bien sûr il s'agit d'un homme d'une autre époque avec d'autres valeurs, d'autres combats pour autant la fragilité de l'homme est là hier comme aujourd'hui.

    S'il semble que ce texte soit nourri des amitiés de l'auteur avec des acteurs célèbres de son époque, je verrais bien , à tort ou à raison Depardieu dans ce rôle...

    smilesmilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Une prison pour jeunes dans les années soixante et en Floride, état du sud ne peut guère raconter une histoire tranquille emplie de bons sentiments. 

    Tout est dur ici quand on est noir, la vie dehors, la vie dedans  et le gamin qu'on suit est noir, noir et avec des velléités émancipatrices ayant comme référence Martin Luther King. Un gentil môme qui veut apprendre et obtenir des droits, élevé par une grand-mère qui s'épuise dans une vie où rien ne lui est épargné . Par manque de chance et fatalité sociale et raciale ce jeune garçon  se retrouve dans cette prison pour enfants. 

    Là seule la violence et la force existent et garantissent la corruption et l'exploitation de ces gamins par tous dans la prison et dans la ville. Un système pénitentiaire qui fait froid dans le dos . 

    On pense à la révolte des enfants du bagne de Belle-île , les jeunes filles des Magdelene en Irlande , ici s'ajoute le racisme anti-noirs .

    Un très bon roman .smilesmilesmile

    Challenge USA : Floride 

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Je retrouve là une auteure de romance qui a l'avantage indéniable de moderniser le genre par rapport aux romances traditionnelles d'Harlequin. 

    Ici c'est l'histoire croisée de deux soeurs qui l'une par veuvage l'autre par séparation se retrouvent seules et vont traverser ensemble le creux de vague qui suit ce genre d'évènements.

    Il y a des moments  agréables  dans ce roman, les personnages sont assez crédibles bien que très très américains classe moyenne plus, de belles maisons, des vêtements chers etc... 

    Néanmoins sur les deux histoires l'une n'est - à mon avis- absolument pas crédible, le coup du préservatif poreux ... et du coup la mayonnaise ne prend pas ,plus exactement elle retombe et laisse un goût très moyen une fois le livre fermé, dommage. smile

    Challenge coeur d'artichaut.

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires