• L'île aux mille couleurs

     

    Tamara McKinley est, à mon avis, une bonne raconteuse de sagas familiales avec pour décor le bout du monde . La dernière valse de Mathilda, lu il y a longtemps,  m'avait emportée en Australie tout autant que  Océana  qui relate l'arrivée des colons sur ce même continent, L'île aux mille couleurs se passe en Tasmanie.

    Loulou, jeune fille de bonne famille vit avec sa grand-tante  et se consacre à la sculpture. Elle apprend qu'elle possède un cheval en Tasmanie. Elle a vécu le début de son enfance làbas avant que sa grand-tante, Clarice, ne vienne la chercher et ne l'installe en Angleterre. Elle a gardé quelques souvenirs de cette époque mais se heurte à sa grand-tante dès qu'elle veut en savoir plus . Cette opposition devient frontale quand elle décide de se rendre en Tasmanie. Clarice  ne veut pas que le passé soit mis à jour....

    Le récit, alterne le présent avec le voyage de Loulou et le passé avec les souvenirs de Clarice et les éléments s'ordonnent peu à peu pour mieux comprendre les drames qui présidèrent à l'achat de ce cheval...

    Des drames, de l'amour, une terre lointaine , tout est réuni pour un roman agréable mais peut -être un peu trop rapide avec son seul volume...smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le mois américain

     

    En septembre c'est le mois américain.

    Les cow-boys, les indiens, les polars, les états du sud ... le choix est immense!

    Sur Babelio on trouve des listes et il y a aussi des propositions sur la page FB dédiée ici :  Mois Américain   

    Et toutes les explications sur le blog ici: clic

    En ce qui me concerne j'ai choisi plusieurs romans qui se passent dans le sud, quelques classiques : Fergus, Steinbeck, Harrison, je vais retrouver avec plaisir mon shérif préféré: Walt Longmire et je participe à la LC sur Peyton Place. 

    Alors bon mois américain à tous.

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Bon rétablissement   Marie-Sabine Roger

    Jean-Pierre est un vieux monsieur, veuf, râleur et indépendant. Un accident lui a fait faire un violent bond dans la Seine. Seule l'intervention de Camille lui a permis d'échapper à la mort. Il se retrouve donc morcelé "façon puzzle", cloué sur un lit d'hôpital pour de longues semaines à la merci des médecins, infirmières, aide-soignantes qui passent dans sa chambre. Il  a droit aussi à des visites plus ou moins inattendues.

    Pour s'occuper, il tente d'écrire ses souvenirs. Un pied dans le passé , un dans le présent , le grincheux finit par laisser entrevoir d'autres facettes de sa personnalité et en devient attachant...

    Un livre qui met de bonne humeur et qui doit beaucoup à  l'humour de Jean-Pierre, un brin caustique...smilesmilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • La septième trompette  Peter Tremayne

     

    Soeur Fidelma est la soeur du roi de Cashel en Irlande mais c'est aussi une avocate redoutable qui sait et aime mener des enquêtes. Alors qu'elle se désole de n'avoir pas été élue chef brehon du canton , son frère est informé de nouvelles inquiétantes .

    Un groupe sème la terreur dans les villages , brûlant et tuant tout sur son passage , sans que l'on sache qui se cache derrière ces gens. Les tensions entre clans sont fréquentes dans l'Irlande de 670 .

    On a en plus retrouvé un mort sur les terres de Cashel , un jeune homme noble. 

    Le roi fait donc appel à Fidelma pour enquêter sur la mort du jeune homme alors que des éclaireurs sont envoyés dans l'Ouest du royaume pour obtenir des informations sur les pilleurs.

    Une énigme très alambiquée, compliquée à souhait où je me suis perdue... smile

     

    La septième trompette  Peter Tremayne

    Pin It

    votre commentaire
  • La bibliothèque des coeurs cabossés

     

    Entre romance et feel good ce roman nous entraîne sur les pas incertains de Sara , jeune suédoise venue dans l'Iowa  pour rencontrer son amie  Amy, qu'elle ne connait que par lettres. 

    Amy est décédée avant que Sara n'arrive et personne dans la petite ville de Broken Wheel ne sait trop quoi faire de cette étrangère. 

    Finalement, Sara fera ce qu'elle sait faire de mieux , ouvrir une librairie et se réfugier derrière les livres, mais c'est sans compter la présence du beau Tom qui met en émoi le rat de bibliothèque...

    J'avais lu des avis très positifs sur ce roman , je dois dire que j'ai été déçue . Il n'a pas le charme d'une bonne romance et l'amour naissant entre Tom et Sara m'a profondément ennuyé. Quant à l'avalanche de bons sentiments , elle m'a laissée de marbre... no

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Des grives aux loups

     

     

    Voilà un roman qui nous emmène à Saint Libéral en Corrèze à la fin du XIXe siècle. Dans ce village, on suit la vie de la famille Vialhe. Les grands-parents, les parents et les enfants font vivre à la sueur de leur front une ferme. On ne ménage pas sa peine ,il n'y a pas de place pour les faibles et  le seul monde connu  est celui de la ferme et du village.Les femmes vivent encore dans les superstitions et dans une religion punissante.Les hommes vivent sur leur autorité, le pater familias a tout pouvoir .

    Jean Edouard Vialhe, le fils, malin et travailleur a pour but principal de développer la ferme. Il n'imagine pas un instant que ses enfants pourraient avoir une autre vie. Ils doivent travailler à la ferme, obéir et épouser celui ou celleque le père leur a choisi.

    Pourtant les temps changent, l'arrivée du train apporte de nouvelles têtes , de nouvelles idées, de nouvelles possibilités. Sa fille Louise,  sera la première à rompre les amarres pour l'amour de son Félix et se mariera avec celui-ci contre l'avis de ses parents et reniée par ceux ci. 

    Au retour de la guerre, Pierre Edouard ,le petit fils , ne supportera plus les ordres de son père et partira à son tour.

    Un à un, tous ses enfants échappent au patriarche qui s'obstine, ou ne peut pas , modifier quoique ce soit .

    C'est une jolie saga rurale qui commence avec ce volume , un roman qui sent le terroir, une lecture agréable. smilesmilesmile

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Cet hiver j'ai lu ça et ça :

    Où nous mènent les lectures....     Où nous mènent les lectures....

     

    et du coup cet été je vais là :

    Où nous mènent les lectures....

     

    Un petit bout  de Compostelle sur le chemin d'Arles , entre Montpellier et Toulouse ...

     

    Pin It

    votre commentaire
  • ici vous trouverez un article drôle sur une critique de libraire et quelques échanges de bandeaux ....winktongue

     

    CLIC 


    votre commentaire
  • On regrettera plus tard  Agnès Ledig

     

    Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps
    .....
    ...Car le plus grand amour qui m'fut donné sur terr'
    Je l'dois au mauvais temps, je l'dois à Jupiter
    Il me tomba d'un ciel d'orage..... 

    Ca vous dit quelque chose ? L'orage une chanson de Brassens ...

    Et bien dans ce roman aussi c'est l'orage qui frappe à la porte de Valentine, enfin pas tout à fait , c'est parce qu'il y a un orage terrible et que sa fille est malade qu'Eric va frapper à la porte de Valentine !

    Eric vit depuis sept ans sur les routes dans une roulotte avec sa fille Nina. La mort de sa femme est un deuil trop difficile à faire. Il a choisi de feinter avec la vie, en se coupant du monde. 

    Valentine, institutrice ,va perturber le duo père-fille en ouvrant l'école à Nina et de là en lui faisant rencontrer d'autres enfants. Nina a soif de vivre et va rayonner dans ces échanges, amenant son père à se questionner sur ses choix. 

    Les adultes sont engoncés dans leurs blocages et il faudra bien tout le pétillement d'une enfant pour que des possibles s'ouvrent...

    Une lecture agréable qui parle des choix que l'on fait dans la vie , les conscients et les autres et de la vie qui passe ...smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Le cri de la terre

     

     

    Dernier volet de la trilogie, ce sont Jack et Gloria les héros de ce dernier volume.

    Depuis sa naissance Gloria vit entre Gwyn, sa grand mère, James le mari de celle ci et Jack son fils. Hors ses parents finissent par se manifester et ordonner son départ pour un internat en Angleterre où la jeune fille devra suivre des cours sur les arts, domaine qui ne la passionne absolument pas .

    Si le départ est difficile, la vie en internat va se révéler un vrai calvaire pour une Gloria qui n'a pas les codes et que l'on compare toujours à son illustre mère...

    L'internat terminé , elle accompagne ses parents en tournée sans trouver plus sa place ni plus d'affection qu'à l'internat. 

    Pendant ces années Jack s'est marié avec Charlotte et tout irait pour le mieux si Charlotte ne souffrait pas d'une tumeur au cerveau. Une fois veuf, Jack décide de s'engager dans l'armée pour fuir son chagrin. C'est la première guerre mondiale et l'on recrute de jeunes Zélandais qui n'ont aucune idée de ce qui les attend.

    Gloria de son côté mène sa propre guerre en fuyant ses parents pour rejoindre son pays . Naïve et sans expèrience de la vie, sa traversée va virer au cauchemar .

    C'est fourbus, usés, plus proches de la mort que de la vie que ces deux là reviendront à Kiward Station. James est mort, Gwyn est vieille et dépassée par l'état de ces deux là. Il faudra une tempête et des moutons à ramener au bercail pour que chacun retrouve sa place.

    Les personnages secondaires sont charmants comme Lily et de son improbable mari.

    La Nouvelle Zélande a bien bougé entre le premier et le troisième tome , les femmes trouvent peu à peu une place plus grande, les moeurs évoluent et sont moins guindées que sur le continent tout en offrant plus de possibilités d'évolution.

    Un dernier tome plus noir que les autres mais qui conclut très bien cette histoire!

    Le cri de la terre Sarah Lark

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires