• La femme dans le frigo  Gunnar Staalesen

     

     

     

     

    Varg Veum détective privé, est contacté par une femme agée. Celle-ci souhaite qu'il fasse des recherches sur son fils qui travaille sur les plates-formes pétrolières. Varg Veum se rend donc sur place et reconnait mal la ville qui a beaucoup changé depuis l'arrivée de l'argent du pétrole.

    La logeuse du fils, confirme la disparition de celui-ci.  Par contre Veum trouve un cadavre de femme dans le frigidaire....Il part alors découvrir les bas fonds de la ville,  tripots, drogues, filles, le cocktail classique pour retrouver trace du fils disparu.

    Une enquête honnête sans plus de Varg Veum , pas le meilleur de la série mais le plaisir de retrouver Varg Veum, détective looser et un brin dépressif , personnage attachant.

    smilesmile

     

    La femme dans le frigo  Gunnar Staalesen

    Pin It

    2 commentaires
  •   

    Ninioq est une vieille femme esquimau qui vit dans la tribu de son fils . Elle part avec tout son groupe sur le site d'été où la pêche et la chasse sera suffisamment bonne pour permettre de tenir tout l'hiver. Elle décide d'aller sur une île proche ,avec Manik son petit fils préféré, faire sécher la viande et retrouver le clan plus tard. De récits en apprentissages , elle peaufine la formation de Manik pour faire de lui un grand chasseur comme son père et son grand-père. Pendant ce temps un drame a lieu dans le campement d'été et Ninioq va devoir affronter un hiver rude et prendre des décisions difficiles...

    Ce récit est un vrai petit bijou. Ninioq est une vieille femme tout en sagesse et en acceptation de la vie. Sa grande connaissance de son monde qu'elle transmet à son petit fils, nous permet de découvrir une culture très différente de la notre. Très proche de la nature, les esquimaux savaient tirer parti de tout ce que les animaux ou les plantes leur fournissaient. Le respect de la nature, inscrit dans une forme de chamanisme, est présent à tout moment, et la vie est célébrée et respectée comme le bien le plus précieux. 

    L'écriture est douce et belle même, dans la  violence qu'une nature hostile peut offrir.C'est vraiment un très beau texte qui fait , pour moi le pendant des Tchouktches et de leurs rennes dans L'étrangère aux yeux bleus.

    smilesmilesmilesmile  

     

    Le jour avant le lendemain  Jorn Riel

    Pin It

    2 commentaires
  • Un inconnu à la ferme   Mika Waltari 

    Dans une ferme isolée de la Finlande, vivent une femme , son mari et un vieil homme employé et attaché à la ferme depuis bien longtemps. Un soir ...un inconnu arrive ! Il se propose pour la place d'ouvrier agricole. La ferme est pauvre, mal entretenue et peu rentable . Il manque un travail efficace, celui qui devrait être dévolu au mari mais celui-ci est un individu faible, à l'équilibre psychique précaire. La femme porte donc , seule sur ses épaules, la ferme et la honte. Honte de son mari, honte de ses erreurs, honte de la pauvreté , honte du regard que l'on pourrait porter sur elle. Elle s'est drapée dans une froideur et une dureté qui lui permette de tenir debout, de se lever chaque jour et de vivre malgré tout ,raide et fière elle se tient debout. Aaltonen, l'ouvrier va réveiller la ferme, la soigner et apporter des perspectives de récoltes heureuses. 

    Entre la femme et Aaltonen, quelque chose se passe , l'éveil très lent des sens et de l'amour. Le temps d'une saison l'espoir est là . Ces deux là, que la vie n'a pas bien traité, s'offrent une parenthèse enchantée, tendre et émouvante.

    C'est un très beau texte, une histoire très pudique et pourtant passionnée , une ode au travail du paysan et à la terre, un  roman ne se lâche pas , emportant son lecteur dans les pas pesants et lents du paysan.

    Un inconnu à la ferme   Mika Waltari

     

    Un inconnu à la ferme   Mika Waltari

     

    Pin It

    5 commentaires
  •  

     

    Dans un hiver froid et dur où le vent et la neige s'unissent pour mieux faire souffrir les hommes, la famine ajoute sa folie meurtrière laissant la Finlande exsangue .

    Femmes, hommes , enfants, horde  affamée en guenilles, pliant sous les bourrasques déambulent sur des chemins où rien ne les attend.C'est un rude récit qui nous mène sur les routes de mort en mort. Marja fermière exilée, lutte pas à pas, seconde après seconde pour maintenir une étincelle de vie, pour elle, pour ses enfants...parce que la vie est chevillée à nos corps .

    Il me manque un petit quelque chose pour que ce soit un texte tout à fait magnifique mais c'est assurément une belle lecture.smilesmile

     

     

    La faim Blanche  Akï Ollikainen

    Pin It

    6 commentaires
  •  

     

     

    C'est beau et c'est triste !

    Voilà une histoire d'amour entre le fils du meunier et la fille du châtelain qui est impossible car il ne sera jamais permis à la jeune fille d'épouser en dessous de sa condition. 

    Pourtant c'est elle qu'il aime, c'est lui qu'elle aime mais le destin s'évertuera à empêcher cette union!

    L'écriture est belle, l'ambiance mélancolique, le décor champêtre , les héros purs et ingénus ....

    Une belle histoire d'amour contrarié. Ce n'est pas Roméo et Juliette , les héros sont plus en retenue, la passion est suggérée mais j'ai trouvé cette histoire très émouvante .smilesmilesmile

     

     

    Pin It

    7 commentaires
  • Novembre tourne la page , un tout petit challenge pour moi avec seulement trois lectures :

     

    Le vide Patrick Sénécal  , un roman qui décape !

    Avis de tempête , une guimauve québécoise .

    Une belle mort Gil Courtemanche , une histoire de famille 

     

    Heureusement, les autres participants ont été plus efficaces et il ya de quoi trouver des idées de lectures.

     

    Novembre en Québec

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Un mois chasse l'autre... après le Québec c'est le temps de la Scandinavie !

    Normal pour un mois aux jours si courts et aux longues nuits froides ...

    Islande, Finlande, Norvège, Suède, Danemark un grand voyage s'offre à nous au cours de ce mois smile

     

    Un liste de lectures communes mais chacun est libre de choisir , une page F.B. et vous trouverez toutes les explications ici 

    http://cryssilda.canalblog.com/archives/2017/11/16/35873452.html

     

    Décembre

    Pin It

    votre commentaire
  • Colorado blues  Kent Haruf

     

     

     

    Je ne sais pas pourquoi ce texte me fait penser aux romans de Thomas H.Cook . 

    C'est un roman léger dans l'écriture, une écriture toute douce pour une histoire tristoune , une histoire d'amour . 

    Les histoires d'amour finissent mal , en général et quand l'amour est sous la pression de la violence et d'un fusil il y a peu d'espoir.

    Le retour de Jack c'est l'occasion pour le narrateur , ami d'enfance de Jack de raconter la vie celui-ci  comme un immense flacsh-back de l'enfance à la disparition de Jack. 

    Les liens entre les personnages sont tissés à petits points , les personnages de femmes sont racontés avec beaucoup de sensibilité , on avance à pas de fourmis et sur la pointe des pieds dans cette histoire qui a un charme étrange et prenant .smilesmilesmile

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Les larmes d'Ulysse  Roger Greier

     

     

    Pas d'histoire dans ce texte mais une compilation des meilleurs morceaux  d'écrivains parlant de leur chien !

    L'écriture est jolie , les chiens y sont à l'honneur et je le referme pour mieux aller voir les chiens de la SPA !!!! 

    Car si on aime les chiens, ce livre est dangereux , on ne souhaite qu'une chose en avoir un avec l'excuse magnifique que tant d'auteurs ont eu un compagnon à quatre pattes dont ils étaient fiers!

    smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Brume légère pour être légère ... 

    Dans ce court roman, je m'attendais à quelque chose .. ça allait venir , la crise de la cinquantaine , ce moment où l'on s'aperçoit que le temps a filé et que la dernière étape se profile au loin- mais pas si loin que ça ...

    Et bien non ! Ce livre est fait de rien, un vague psy qui semble coucher avec ses patientes ...un ami qui se remarie avec une toute jeune femme qui pourrait être sa fille et une femme atteinte d'Alzheimer pour le décor. 

    Bref j'ai trouvé ce livre insipide... après les goûts et les couleurs !

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires