• L'homme de lewis  Peter May

     

     

    L'inspecteur Macleod a quitté la police, divorcé, laissé Edimbourg pour finalement revenir sur l'île de ....  Sans projet particulier , si ce n'est de retaper la maison de ses parents ,il essaie tant bien que mal de faire le point sur qui il est et ce qu'l veut.

    Mais sur cette île où le crime est rare, on découvre dans les tourbières un corps momifié. L'inspectuer Gunn espère qu'il s'agit d'un corps très ancien et que l'enquête sera confiée aux archéologues...pas de chance!  Le corps est suffisament récent pour qu'il se charge de l'enquête!

    Le premier élément trouvé est que l'ADN du mort est proche de celui du père de Marsaila, l'amour de jeunesse de Fin Macleod , de la famille proche frère ou cousin...

     Hors le vieux Tomrod Macdonald sombre de plus en plus dans la sénélité,  ses souvenirs sont brumeux et intermittents, pas facile pour en faire un témoin.

    Macleod se charge  discrètement de l'enquête avec la complicité de Gunn.

    En cherchant à savoir qui est le mort , Fin va découvrir le passé ,peu reluisant, réservé eux orphelins dans les années cinquante. Ici comme ailleurs , on prenait bien peu soin des pupilles de la nation ...

    Entre les bulles de souvenirs qui reviennent à Tormod  et la rigueur d'enquêteur de Fin, on suit la reconstitution de la vie du père de Marsaili qui réserve bien des surprises.

    C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé l'inspecteur Fin . Les histoires de familles ont la part belle tant du côté de l'enquête que du côté de la vie de Fin et le décor des îles toujours splendide même si dur et rude !  smilesmilesmile

    L'homme de lewis  Peter May

    Pin It

    votre commentaire
  • L'île des chasseurs d'oiseaux Peter

     

    Si les histoires de famille sont pleines de secrets que penser des histoires des iliens... des secrets, des haines , des traditions qui durent depuis la nuit des temps animent la vie des îles avec comme compagnon le silence..

     Sur l'île de Lewis on a retrouvé le corps d'un homme, le crime ressemble dans sa réalisation à un crime commis à Edimbourg quelques temps auparavant. L'inspecteur Fin Macleod, ayant travailler sur le meurtre d'Edimbourg, doit aller sur l'île apporter son aide.

    Pour Fin, ce retour sur son île natale, ne se fait pas de gaité de coeur. Son fils vient de mourir , sa relation avec sa femme est au plus mal, et il n'a aucune envie de revenir vers son passé. Pourtant , il doit y aller.

    Ce retour va lui permettre de revoir ceux qu'il n'a pas vu depuis presque vingt ans, ses amis, ses connaissances, son amour de jeunesse.....et ses souvenirs...tous ses souvenirs ...

    J'ai mis un peu de temps à m'imprégner de l'ambiance îlienne, mais une fois dedans , un vrai plaisir ! L'humanité et la  fragilité de Fin donnent une touche particulière à ce récit, les autres personnages sont tous bien campés et la très belle histoire d'amour entre Fin et  Marsaili  ne gâche rien ! smilesmilesmile

     

    L'île des chasseurs d'oiseaux Peter May

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    La servante insoumise

     

    Ah! Le bon vieux temps... Celui où les femmes n'avaient aucun droit ..... Quelles vies pour les deux héroïnes de ce roman, que ce soit la maitresse ou la servante je n'envie ni l'une ni l'autre !

    Nous découvrons l'histoire de Daisy/Bessy et de Mrs Reid au travers d'un récit fait par Bessy , récit qui lui a été demandé .

    Bessy rencontre Mme Reig alors qu'elle même est sur la route sans aucun avenir et que Mme Reig vient de voir partir sa bonne.Castle Haivers ne garde pas longtemps le personnel. La tâche est rude, mal payé car M. est un grand radin, le manoir en piteux état, dans une lande écossaise loin des villes.  L'une ayant besoin de l'autre, elles s'acceptent et peu à peu une relation inégale mais une relation commence à se mettre en place entre la maitresse et la servante.

    En fouillant Bessy découvre que sa maitresse écrit un livre sur les servantes et qu'elle "expérimente" pour voir comment se conduisent les jeunes filles. Un peu déçue d'être utilisée , elle l'est encore plus de découvrir qu'une servante précédente,Nora, a beaucoup marqué sa maitresse.

    Jalouse, Bessy va chercher à se venger , mais sa vengeance va, à son insu s'appuyer sur les failles mentales de sa maitresse, et peu à peu celle-ci va sombrer dans la folie.

    Il n'y a pas d'explication dans le roman à la folie de Mme Reig, mais je suppose qu'une vie confinée dans un manoir auprès d'un homme qu'on n'aime pas, sans possibilité d'un autre avenir, sans même pouvoir se réfugier "officiellement" dans l'écriture car M. ne voudrait pas , ne peut que laisser la porte ouverte à toutes les névroses ....

    Ce roman a le charme de sa narratrice, c'est brut, le langage et fleuri et pourtant la sensibilité de Bessy se lit au travers de son cheminement et de son attachement réel et profond à sa maitresse. smilesmile

     

    La servante insoumise

     

    Pin It

    5 commentaires
  • La frontière du loup  Sarah Hall

     

     

    Rachel Caine est spécialiste des loups , elle travaille dans l'Idaho. Sa mère étant dans un état de santé critique , elle revient en Crombie, au nord de l'Angleterre pour consacrer quelques jours à une mère qui ne lui laisse pas que de bons souvenirs. Le Lord de Penningthon la contacte pour un projet de réimplantation du loup sur son domaine. Rachel n'est dans un premier temps pas intéressée mais une grossesse non programmée la ramène là où elle vécut enfant.

    La "réserve" à loup se met en place parallèlement à la grossesses de Rachel . Il y a les ennemis du loup , le comte, sa fille leur argent et leur savoir vivre , ceux qui travaillent sur le projet directement , ses tentatives de rapprochement avec son frère et le vétérinaire.

    Rachel est un personnage complexe qui a tout consacré à son travail pour éviter toute relation affective mais ses certitudes sont bousculées par la grossesse. Elle évolue , s'ouvre un peu et laisse de la place à l'affection que ce soit pour son fils, son frère ou son amant mais l'on perçoit combien tout cela lui est difficile.

    Du côté loup , on découvre le "bon" côté de nos amis aux grandes dents et tout est fait pour que nous comprenions combien ce sont des animaux très intelligents.

    Le tout se colore de dilemmes politiques , sur fond d' indépendance de l'Ecosse ainsi que de la pérennité des usages anglais entre nobles et gens du personnel, relations qui semblent n'avoir pas évoluées au cours des siècles...

    Le roman avance à un rythme lent où la nature peut prendre toute sa place , il n'est pas dénué de charme sans pour autant susciter chez moi un engouement hors norme ....smilesmile

     

    La frontière du loup  Sarah Hall

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     

                        

    C'est pour bientôt , le mois Kiltissime en mars, à nous les hommes en kilt, la bière, les fantômes et les lectures !

    le lien ici   

     

     

         Kiltissime Kiltissime Kiltissime

    Pin It

    votre commentaire
  • Ragdoll Daniel Cole

     

     

    On découvre à Londres un "corps" mis en scène dans un appartement , ce corps est composé de six morceaux grossièrement cousus . Six morceaux ce qui fait donc six victimes, auxquelles s'ajoute une liste de six personnes dont la mort est annoncée pour les jours suivants... L'équipe de Simmons se lance sur la trace des morts et des futurs morts, identifier, protéger, relier pour comprendre et arrêter le monstre qui menace au final leur collègue Wolf.

    Wolf , qui a manqué tuer un suspect au cours d'un jugement, vient de passer un an en hôpital psychiatrique et de réintégrer l'équipe. Hors, peu à peu , les indices amènent l'équipe à faire l'hypothèse que les meurtres récents sont liés à ce procès....

    Le roman est touffu , entre l'enquête, les relations avec la presse , les "femmes " de Wolf, on suit pas à pas les découvertes des policiers jusqu'à ce que le trublion Edmund, stagiaire nous entraîne sur une piste plus vertigineuse....

    Une lecture haletante ... et un peu déroutante dans sa conclusion. smilesmilesmile

    Merci à Babelio et à la collection La bête noire des éditions Laffont pour la découverte de ce très bon livre.  

    Pin It

    votre commentaire
  • BAAD   Cédric Bannel

     

     

    Plusieurs petites filles viennent d'être retrouvées mortes à Kaboul. Le qomaandaan Kandar, ancien mojahid, compagnon d'arme de Massoud, se bat pour que justice soit faite à ses enfants. Justice en Afghanistan... il faut toute la force morale de Kandar et l'intelligence de son équipe pour passer au travers des différents réseaux de corruption qui cimentent le tissu social afghan.

    Mais quelques hommes, dont le qomaandaan, cherchent à rester aussi  justes et probes , que le permet le pays. Avec des moyens dérisoires, une volonté de fer, l'équipe de Kandar traque le criminel.

    En France, Nicole Laguna, ex flic, est enlevée par la mafia. Elle a charge de retrouver un chimiste très brillant, capable de produire de la cocaïne de très haute teneur, sous peine de voir sa famille exécutée par ses kidnappeurs.

    Les deux enquêtes alternent et nous tiennent en haleine tout au long des pages!

    Ma préférence va à la partie afghane pour m'avoir permis de visiter ce pays si complexe....

    Un roman, pour moi, de grande qualité et qui me donne très envie de retrouver Oussama Kandar pour une prochaine enquête.smilesmilesmile

    Pin It

    2 commentaires
  • Sous la terre des Maoris  Carl Nixon

    Tout d'abord mes remerciements  à Babelio et aux éditions L'aube noire, pour ce livre offert dans le cadre de masse critique .

     

    Box Saxton , maçon, essaie de maintenir à flot sa famille  malgré la crise financière qui traverse la Nouvelle-Zélande . Après des débuts prometteurs et un bon train de vie, Box se bat pour payer les factures en acceptant tous les boulots . C'est sur un chantier, qu'il apprend par sa femme, la mort de son fils Mark. Mark s'est suicidé.

    Box a rencontré sa mère quand Mark avait deux ans et il a fait sien la femme et l'enfant. Le père de celui-ci, un Maori ne s'étant jamais manifesté , Box se vit comme le seul et unique père de cet enfant.

    Le chagrin, la douleur dévaste autant le père que la mère, qui tant bien que mal organisent les funérailles. Le père biologique de Mark , vient réclamer le corps de son fils qui est considéré comme Maori et doit donc être enterré selon les rites et dans un lieu relevant de leur croyance. Box n'étant absolument pas ouvert à la discussion , les Maoris décident d'enlever le corps et de l'emporter sur leur territoire.

    Pour Box, cette situation est intolérable et il part à la recherche du corps de son fils....

    Dans ce livre il est beaucoup question de la terre à la quelle on se sent rattaché, que ce soit les Maoris, habitants premiers de l'île ou les Blancs à travers Box qui sont installés depuis plusieurs générations. Chaque groupe a des morts enterrés sur cette terre et possède ainsi un lien qui croise passé et terre.

    Le vol du corps  ouvre la possibilité de passer d'un côté à l'autre mais on reste surtout du côté de Box et de sa quête. La confrontation entre Maoris et Blancs est survolée, le récit reste au niveau des émotions de Box et très peu est dit sur la position des Maoris, même si pointent des tensions raciales émanant des deux côtés.

    Ce roman aurait pu ouvrir des portes pour mieux comprendre il ne fait que les entrouvrir...mais il n'est pas inintéressant, le voyage en Nouvelle-Zélande est agréable et l'on suit volontiers Box sur ce long chemin du deuil ...

    smilesmile

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le phare P.D James

     

    Une petite île, Combe Island, dans les Cornouailles, a été dédiée par ses propriétaires au bien-être des personnes ayant oeuvré pour le bien , bref des supers VIP, qui peuvent venir se déstresser dans ce lieu quasi coupé du monde.

    Quelques permanents y vivent, les invités peu nombreux et le personnel nécessaire. Calme, repos et volupté , mais voilà qu'un meurtre perturbe la vie paisible des îliens.

    L'ïle devant recevoir dans quelques temps une réunion secrète d'hommes importants , on envoie quelques fins limiers de Londres enquêter sur ce meurtre....

    Un huis-clos sur l'air de dix petits nègres , le mort est détesté de tous mais qui était prêt à aller jusqu'au meurtre ? 

    Un roman agréable pour qui aime l'ambiance île, quelques petits détours vers la seconde guerre mondiale, le vernis qui saute pour laisser voir les vices de chacun ... so british ... 

    smilesmile

    Le phare P.D James

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ah! Le charme du vieux garçon en milieu rural!!!!

    Chevalier, un pur, un vrai, vieux garçon, taiseux, ronchon, évitant les femmes, trimant dur , ne se déplace qu'en mobylette, une antiquité, une bleue ( ceux qui connaissent visualiseront...) pour aller de chez lui à l'usine où il répare à peu près tout.

    Ce soir là, il rencontre une grosse berline qui a chaviré dans un virage. Chevalier entreprend de sortir les passagers, un homme, une femme, une jeune femme. Lui même s'étant blessé, il se retrouve à l'hôpital d'où il émerge le lendemain matin pour découvrir que la jeune fille n'est jamais arrivée à l'hôpital.

    Cette jeune fille fera sa réapparition et s'installera quelques jours chez Chevalier. La vie de Chevalier va alors basculer....

    Chevalier qui a verrouillé sa vie afin que rien ne vienne le perturber, qui a renoncé à toute envie pour ne pas risquer qu'une émotion ne le déstabilise , qui économise sa parole et ses sentiments, va voir sa vie bousculée et surgir du fond de son inconscient cette force de vie qu'est le désir ! 

    Ce court roman, a un charme indéniable , il arrive à rendre aimable cet homme si peu aimable, un petit bijou!      smilesmilesmile

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires