• Anna Karénine Léon Tolstoï

     

    C'est une grande fresque comme les réussirent si bien les auteurs russes, qui nous entraîne de Moscou à Pétersbourg comme à la campagne, du monde des nobles à celui des paysans, une vue riche et critique sur la vie sociale de la Russie de la fin du XIX e siècle. 

    Des personnages, toujours tourmentés, se débattent entre le bien et le mal, la religion, le pardon, d'excès en repentance, chacun tente de tracer son chemin spirituel et de trouver un sens à sa présence sur terre.

    Et l'amour s'impose comme pivot du récit, qu'il soit passionnel et dévorant comme entre Anna et Vronsky , paisible entre Kitty et Levine, non partagé entre Dolly et Stépane, l'amour entre hommes et femmes mais aussi l'amour maternel qui a une large part dans le roman.

    Les histoires d'amour finissent mal en général mais quelles belles histoires elles nous offrent !

    Un roman qui se lit avec délice et transporte le lecteur dans un monde bien différent du notre.

    Pavé de l'été Pocket 980 pages

    Coeur d'artichaut

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Brize
    Dimanche 1er Août à 21:20
    Brize

    Pour ma part, j’avais eu bien du mal à en venir à bout !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :