• Être sans destin Imre Kertész

    Être sans destin  Imre  Kertész

    Je ne sais pas quoi dire de ce roman, douloureux, dérangeant, poignant, il nous renvoie, avec quelle force, à ce que peut être le sens de la vie.

    Un jeune adolescent de quinze ans, se retrouve embarqué de Budapest aux camps de concentration. Il raconte les trains, les camps d'une façon minutieuse, comme détaché de ce qu'il vit, de ce qu'il voit. La distance qu'il met avec son récit est parfois déroutante, de même quand il évoque la beauté du camp, ou les moments de bonheur. Pourtant il n'est pas stupide, il sait, ils savent tous, mais que faire de cette connaissance sur laquelle il n'a aucune prise...

    Ce récit est  presque inhumain par moment tant le narrateur raconte à distance ce qu'il a vécu.Il serait plus facile de pleurer avec lui sur ses souffrances mais il ne laisse pas de place pour ça. Ce jeune homme est bien humain et vit cette vie, qui quelle qu'elle soit est la sienne, ici et maintenant.

    Un livre troublant . smilesmilesmile 

    Challenge globe trotteurs : Hongrie 

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Février à 18:31
    Cléanthe
    Un des livres qui m'a le plus bouleversé!
      • Vendredi 22 Février à 19:00

        Oui , il a qq chose qui bouscule , en tout c'est l'effet qu'il a eu sur moi.

    2
    Lundi 25 Février à 15:33
    Lilly

    Je l'ai ajouté à ma PAL après ma lecture de Charlotte Delbo l'an dernier, mais je n'ai pas retrouvé le courage de me relancer depuis dans des récits sur les camps de concentration.

      • Lundi 25 Février à 18:40

        Je m'en suis tenue éloignée longtemps et puis ....ils sont sur mon chemin !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :