• Le sympathisant Viet Thanh Nguyen

    Le sympathisant

     

     

    Le narrateur, écrit ses confessions , dans un lieu que l'on imagine être plus ou moins une prison et précise d'emblée qu'il est un espion . 

    Nous sommes dans le cadre de la fin de la guerre du Vietnam. Le sud a perdu, les Américains remballent et rentrent chez eux , entraînant une poignée de Vietnamiens qui échapperont ainsi à une mort quasi certaine. Le narrateur fait partie de ceux là .

    Une fois aux USA, ces exilés doivent redonner du sens à leur vie, difficile quand on passe du haut au bas de l'échelle sociale, difficile quand on fait partie des perdants d'une guerre... Néanmoins les Vietnamiens exilés s'organisent et rêvent même de revanche, de retour au pays en grands vainqueurs... Le narrateur, qui maintient toujours un lien avec les communistes à travers un de ses amis de jeunesse, envoie régulièrement des informations sur les projets de rébellion des expatriés. En parallèle, il doit soutenir le Général, son supérieur et lui prouver son attachement à la juste cause de la reconquête du pays, en organisant quelques meurtres d'hommes estimés comme traitres ou dangereux.

    Le projet d'un reprise du pays s'affirme et une poignée d'hommes est envoyée en reconnaissance via la Thaïlande. Le narrateur est un élément de cette équipe ...

    L'auteur de cette confession,  se situant comme espion , il peut donner un double éclairage à cette guerre, côté Nord, côté Sud, de même il peut se situer sur le versant américain et vietnamien, connaissant les deux cultures. Le tout fait que ce roman n'a rien de manichéen et ne se limite pas à l'opposition des "bons" et des "méchants".  

    L'évolution du héros , au fur et à mesure de sa confession,la fragile flamme d'humanité qu'il cherche à garder au long de ces moments complexes et effrayants, est partie prenante de la tension que l'on ressent tout au long du roman et qui ne limite pas celui-ci à un roman de guerre, il est plus que cela.

    C'est un roman très prenant , riche et complexe qui "travaille" encore après qu'on l'ait fermé !

    smilesmilesmilesmile

    Mes remerciements à Babelio et aux éditions Belfond qui m'ont permis de découvrir ce texte .

    Le sympathisant   Viet Thanh Nguyen

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Septembre à 13:35

    et bin oui il doit etre vraiment fort ce livre didonc.....toute une guerre et une autre pour ces exiles...

      • Samedi 2 Septembre à 13:38

        oui un livre qui ne se livre pas tout de suite ... et pourtant les livres de guerre je n'aime pas trop mais là il y a autre chose .

    2
    Samedi 2 Septembre à 21:49
    Valérie

    Je viens de lire les avis sur lecteurs.com, ils sont très enthousiastes aussi alors que je n'avais pas remarqué ce roman. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :