• Les larmes d'Ulysse  Roger Greier

     

     

    Pas d'histoire dans ce texte mais une compilation des meilleurs morceaux  d'écrivains parlant de leur chien !

    L'écriture est jolie , les chiens y sont à l'honneur et je le referme pour mieux aller voir les chiens de la SPA !!!! 

    Car si on aime les chiens, ce livre est dangereux , on ne souhaite qu'une chose en avoir un avec l'excuse magnifique que tant d'auteurs ont eu un compagnon à quatre pattes dont ils étaient fiers!

    smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Brume légère pour être légère ... 

    Dans ce court roman, je m'attendais à quelque chose .. ça allait venir , la crise de la cinquantaine , ce moment où l'on s'aperçoit que le temps a filé et que la dernière étape se profile au loin- mais pas si loin que ça ...

    Et bien non ! Ce livre est fait de rien, un vague psy qui semble coucher avec ses patientes ...un ami qui se remarie avec une toute jeune femme qui pourrait être sa fille et une femme atteinte d'Alzheimer pour le décor. 

    Bref j'ai trouvé ce livre insipide... après les goûts et les couleurs !

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un classique lu pour le défi Babelio multi consignes .

    Je crois bien avoir lu ce roman en terminale...en 1977 ! mais pas vraiment beaucoup de souvenirs ...

    Emma Bovary c'est la femme qui s'ennuie avec application. Rien ne la tient bien longtemps en haleine, pas plus son mariage, sa maison, la religion ou ses amants. Elle cherche désespérément un autre, dieu ou humain, qui donne du sens à sa vie. 

    C'est une femme particulièrement peu attachante, repliée sur un égocentrisme et une puérilité qui lui fait rechercher une fusion totale avec ses partenaires au risque des les effrayer ... On peut comprendre qu'elle n'ait pas pu assouvir ses élans sentimentaux et physiques dans les bras de Bovary, qui, bien que brave homme, ne fait pas forcément rêver. Si ses deux amants éveillent ses sens , ils ne la rassasient pas sur le plan sentimental mais qui le pourrait ...

    Dépendante de ses amours elle est tout autant une acheteuse compulsive qui ruinera son mari et fuira régulièrement dans la maladie, échappant ainsi  à toute responsabilité...

    Les hommes, à ses côtés ne sont pas plus reluisants, de son mari, dévoué, bonhomme et relativement stupide à ses amants plus ou moins aimants mais tout à fait fuyants  face aux exigences -folles- de leur maitresse. Car Emma Bovary est quand même un "brin" déséquilibrée, s'inscrivant dans la folie des femmes de son époque où l'hystérie remplissait les salles d'asiles...

    C'est un très bon classique, qui permet une vue historique et sociologique sur la vie d'un gros bourg de de province du XIXe, un exemple pour les thérapeutes de couple et un sujet d'étude pour les psychiatres...smile Si le roman est certes daté, il n'en reste pas moins un beau miroir de l'âme humaine au travers des différents personnages .

    smilesmilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Le vide   Patick Senécal

       

    Wouah!!!!727 pages pour un roman "aspirant" !

    Une fois tombée dedans rien n'a pu m'en sortir.

    Je ne chercherais pas à comprendre comment des idées aussi tordues peuvent sortir du cerveau d'un homme mais quellle lecture géniale !!!!!

    La construction est un vrai travail d'orfèvre , elle tisse sa toile autour du lecteur pour l'emprisonner et l'enfermer dans le délire d'un homme, fou à lier mais d'une intelligence redoutable: Maxime Lavoie.

    Celui-ci,fils d'un multi-millionnaire cherche un sens à la vie mais une déception amoureuse, qui fait suite à une enfance peu sécure entre un père impitoyable et une mère dépressive, l'a plongé dans une dépression puissante. Cet homme, pourtant capable d'émotion envers son "neveu", va manipuler un nombre faramineux de personnes pour donner corps à son dessein....

    En dire plus risquerait de nuire au plaisir de cette lecture, j'ajouterais quand même que tous les personnages sont  crédibles et que j'ai un petit faible pour le personnage de Sauvé , un vrai flic de polar, taiseux, déprimé, mauvais dans les relations humaines mais ne lâchant rien dans son travail.

    Je découvre cet auteur avec ce roman mais je suis certaine d'en lire d'autres.Le vide   Patick Senécalsmilesmilesmile

     

    Le vide   Patick Senécal

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Avis de tempête Angela Morelli  

    Charmante petite nouvelle ayant pour décor le Québec.

    Candice, après un vol remuant, attend sa cousine à l'aéroport, celle-ci n'arrivant pas c'est un séduisant Québécois qui vient à son secours et se propose de l'amener chez sa cousine.

    Manque de chance, le truck de Martin dérape et il leur faut se réfugier dans la maison d'une tante de Martin. Là, Martin va réchauffer la petite française qui a débarqué en pleine tempête en mini-jupe et haut talon...

    Le charme du bûcheron, le plaisir des expressions québécoises, une courte nouvelle légère et sucrée comme il convient au genre .smilesmile

    Avis de tempête Angela Morelli

    Pin It

    6 commentaires
  •  

    Merhlicht, j'en veux, j'en redemande, moi, la grenouille j'adore!!!!

    J'ai découvert Mehrlicht et son équipe avec "Le jour des morts" puis "L'heure des fous" et ce nouveau roman est pleinement à la hauteur des deux autres.

    Sur fond de remontées de guerre d'Irlande, Mehrlicht court après le "Far Darig", lutin manipulateur et sombre grand faiseur d'incendies.Mais comment attrape-t-on un lutin...surtout quand on est une grenouille ...en l'embra-s-ant ?

    Le récit se fait sur deux époques, l'une où l'Irlande du Nord était en guerre, avec son lot de trahisons, meurtres, vengeances... et la seconde actuelle quand Mehrlicht est amené à enquêter sur un cadavre trouvé dans un pub irlandais de Paris....

    Ses deux adjoints sont en petite forme. Latour soupçonne Dossantos d'avoir maltraité son fiancé et Dossantos amoureux malheureux, est rongé de culpabilité. Mehrlicht lui, est au mieux , se préparant à participer à questions pour un champion et à faire  du rangement dans sa vie. 

    Un excellent polar,rondement mené, passionnant sur le conflit irlandais, des personnages parfaitement croqués, bref tout est un régal !

    Ce flic, croisement d'Audiard et de Fallet, moche , rugueux, sexiste, qui pue la clope je l'aime et j'en veux encore et encore des enquêtes de Kermit !

      smilesmilesmilesmile 

    De cauchemar et de feu  Nicolas Lebel

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Sur le plateau des mille vaches, un hameau perdu, là ,vivent Virgile et sa femme Judith, Georges leur neveu et Karl arrivé de fraîche date.

    Le monde paysan est bien connu pour ses silences et ses histoires enfouies sous plusieurs générations, ceux du hameau sont ainsi , renforcés dans leurs non-dits par l'isolement et  une nature peu hospitalière.

    C'est un monde qui se meurt comme Judith atteinte d'Alzheimer ou Virgile qui peu à peu devient aveugle. Aussi quand arrive la nièce de Judith, jolie jeune femme, fuyant un mari violent, un souffle de vie et de désir va parcourir le hameau.

    J'ai un sentiment très partagé sur ce roman, tout ce qui concerne l'intrigue est parfaitement maitrisé, la tension monte peu à peu ce qui est une prouesse dans un univers où rien n'est dit. Les personnages sont magnifiquement campés et pourtant... Les descriptions très poétiques au langage recherché des paysages du plateau cassent, à mon avis, le rythme du roman. 

    En gros je dirais que soit on est dans un polar soit c'est autre chose mais le mélange des deux me semble moins réussi.smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Si seulement la vie s'apprenait dans les romans d'amour  Kristan Higgins

     

     

    Deux soeurs, deux histoires, la vie, l'amour et le reste !

    Jenny créatrice de robes de mariée, quitte New-York pour s'installer dans sa ville d'origine et se rapprocher de sa soeur. Trentenaire, menant de main de maître sa vie professionnelle , célibataire suite à une rupture qu'elle n'a pas souhaitée, elle espère profiter plus souvent de ses nièces et s'éloigner d'un ex qu'elle n'a pas complètement rangé aux oubliettes.

    Rachel, est une mère au foyer accomplie et qui réalise là son rêve. Avec des triplées, son temps est largement occupé et elle s'épanouit entre ses trois filles et sa vie de couple.

    La vie n'est pas sucrée et alors que Jenny fait la connaissance de son voisin, sexy mais ours mal méché, Rachel découvre l'infidélité de son mari...

    Chacune des deux soeurs va sur son chemin, renonçant aux illusions et s'adaptant à ce que la vie donne ou reprend.

    Le parcours de Rachel est particulièrement réussi. La renaissance de cette femme, déblayée de ses rêves d'enfant lui ouvre de nouvelles perspectives. La rencontre de Jenny et son voisin est plus classique dans le style romance mais ne manque pas de charmes. 

    Une lecture agréable et bien menée. smilesmile

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le C.V. de Dieu

     

    Imaginez que Dieu s'emmerde à deux sous de l'heure, l'éternité en face de lui et le boulot fini en 7 jours ! De quoi déprimer !

    Dieu décide donc d'envoyer son CV à une entreprise sur terre pour trouver un nouveau job.

    L'entretien entre Dieu et le recruteur en quelques pages....

    Un petit moment de détente, sourire aux lèvres face à cet entretien hors norme .

    smilesmile

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Chasseur noirs  Daniel Vaxelaire  

      

    Alors qu'il se trouve en prison sur l'île de Bourbon, Guillaume Brancher commence à raconter sa vie pour laisser un témoignage. 

    La première partie est écrite en prison. Il parle de son enfance, de sa grand-mère, une petite bretonne, qui fit partie des premiers habitants blancs de l'île. Une poignée de colons pauvres s'est installée sur l'île, des paysans qui se sont mis à cultiver la terre.Des survivants ces premiers colons,grand nombre d'entre eux sont morts pendant le voyage.  On leur avait promis monts et merveilles,ils ont quitté une France où ils n'avaient que peu ou pas d'espoir. Il fallait peupler ces colonies, il fallait des hommes  et des femmes  coriaces pour avoir des enfants et attacher cette terre au royaume.Les conditions étaient dures et ces premiers colons devaient s'adapter et aménager les règles de vie en fonction de la réalité du terrain. Peu à peu, l'île se développe et à la troisième génération,quand son petit-fils est devenu un adulte, une sorte de "noblesse" s'est mise en place.

    La seconde partie est composée des carnets, sorte de journaux intimes où il a noté ses joies et ses déboires. Après un mariage insatisfaisant, il cherche à être loin de chez lui et se lance dans la "chasse". Cette "chasse" est d'un genre particulier, chasseur de nègres marrons, à ramener morts ou vifs. Après plusieurs succès, Guillaume perd la" foi "en quelque sorte et doute de son combat.

    Ce roman est passionnant à plus d'un titre. Il permet de mieux comprendre la colonisation de ce qui est aujourd'hui l'île de la Réunion ( ainsi que les relations avec Madagascar). On voit très bien comment le désir de possession a complètement changé en peu de temps ces  descendants des premiers colons, qui eux étaient plus des aventuriers. pour être riche il faut plus d'esclaves, toujours plus d'esclaves, que les négriers fournissent sans discontinuer. L'arrivée d'esclaves en masse sur l'île change la donne. D'une part, le maître ne peut plus connaître ses esclaves et gère ses esclaves comme du bétail, d'autre part quand la proportion de noirs est plus grande que celle des blancs, la peur s'installe, la cruauté et la violence l'accompagne et font loi.

    Un roman riche, émouvant, on se glisse dans la peau de Guillaume sans difficulté pour suivre cette étonnante histoire.

    smilesmilesmile

     

     

    Pin It

    votre commentaire