• Jesse le héros Lawrence Millman

     

    Jesse est un ado complètement taré!!!

    Obnubilé par son frère qu'il imagine en héros du Vietnam, il se vit dans un monde imaginaire où il tue des jaunes à tour de bras. On va le suivre sur un week end où la folie va l'entrainer dans une folie meurtrière qui lui échappe en grande partie. Demeuré, violent, obsédé par le sexe, amateur d'armes, il est difficile de trouver du charme à ce personnage, seul son père semble en être capable.

    Un drôle de roman! smile

    Mois américainJesse le héros Lawrence Millman

    Challenge mauvais genre 

    Pin It

    2 commentaires
  • Quelques prisonniers, "du lourd", à transférer et voilà  Walt Longmire sur la route dans un Wyoming pas très accueillant en hiver, froid,vent et promesse de tempête ! 

    Le transfert effectué, retour vers la maison où l'attendent sa fille et son ami Henry Standing Bear...mais... changement de programme , un prisonnier, le plus dangereux s'est évadé, tuant et prenant des otages. Pas de retour à la maison, Longmire part sur les traces du fugitif dans les montagnes sous la neige et le vent .

    C'est un très bon volume du shérif cow-boy. Longmire nous emmène avec lui pour une poursuite éprouvante, splendide, dans une nature magnifique mais hostile et cerise sur le gâteau avec une forte tonalité indienne. 

    smilesmile 

    Le mois américain  Tous les démons sont ici  Craig Johnson

    Pin It

    3 commentaires
  • Corrosion Jon Bassof

     

    Sur les traces d'un soldat de l'Irak qui erre, on découvre une Amérique paumée, de bagnole pourrie en motel crasseux, de petits jobs, une Amérique peu reluisante, mais qui est vraiment ce soldat ?

    Pour répondre à cette question on va glisser dans un monde de folie violente qui ravage tout sur son passage ! 

    Pas de rédemption, pas d'espoir, une noirceur absolue, la mort comme compagne , c'est un véritable voyage en enfer que nous est proposé. On suit ou pas. J'ai suivi et si, il n'y a aucun doute, ce n'est pas un roman gai, je trouve que l'auteur a su se glisser dans la tête de son héros de façon brillante et nous montre comment la folie l'habite . Après je n'en ferais pas mon livre de chevet ....

    Challenge mauvais genre 

    Le mois américain   

    Corrosion Jon Bassof

    Pin It

    3 commentaires
  • Et c'est parti !

    Septembre mois américain!!

    Pour tout savoir : ici  sur facebook    ou ici sur le blog de l'organisatrice 

    Lectures prévues :

    Craig Johnson et mon shérif préféré yes

    Corrosion  Jon Bassof

    Kazan chien loup James Curwood

    La route  McCarthy

    et peut-être d'autres en lisant les critiques des participants.

    Bonnes lectures à tous !

     

    Le mois américain

    Le mois américain

    Pin It

    votre commentaire
  • Terres de sang Dido Sotiriou

    Il fut un temps où Grecs et Turcs vivaient ensemble dans l'Anatolie, région agricole riche. Musulmans et  Orthodoxes et d'autres, se côtoyaient, se parlaient, travaillaient ensemble, seuls les mariages mixtes étaient désapprouvés. Le monde paysan vivait du raisin, des figues, Smyrne était un port florissant. La vie rurale n'était pas exempte de rudesse et de labeur, les paysans vivaient simplement et étaient heureux de leur vie.
    Mais, car il y a un mais, les enjeux politiques, qui dépassèrent de beaucoup l'empire ottoman, amenèrent la guerre entre les deux peuples, hier amis, aujourd'hui ennemis, et son lot d'atrocités toujours répétées.

    C'est au travers du récit de Manolis, jeune paysan grec, que l'on suit ces années de bonheur simple puis ces longues années de guerre. Dans ce récit, l'arrivée de Drossakis, sorte d'étudiant politisé va apporter un point de vue moins naïf sur ce qui se joue et ouvrir les yeux à Manolis.

    Un très beau récit qui malgré la lourdeur du sujet garde une fraicheur et une naïveté grâce à Manolis qui en est le narrateur.

    Une auteure  et un roman à découvrir.  smilesmilesmile

    Challenge globe trotteurs : Grèce 

    Pin It

    votre commentaire
  • Terres de sang

    L'auteur choisit de partir de le fin de la première guerre mondiale  pour scruter comment le régime soviétique avec Staline et le nazisme avec Hitler  se sont mis en place chacun de leur côté, sur quelles valeurs et quelles expériences.

    Il passe ensuite à la seconde guerre mondiale à proprement parler en se limitant "aux terres de sang" à savoir, pour tout ou partie de leur territoire, l'Ukraine, la Pologne, les pays Baltes et la Biélorussie. 

    Les habitants ont pu passer de domination soviétique à domination allemande pour repasser pour certains sous domination soviétique, autant dire une situation catastrophique. Toujours traites à l'un ou l'autre et souvent aux deux, la population a payé très cher cette situation impossible à tenir, expérimentant à hautes doses les tortures, massacres et autres monstruosités des deux envahisseurs.

    Les chiffres donnés donnent le tournis, on se demande comment il peut encore exister des Polonais par exemple, d'ailleurs on se le demande encore plus quand après guerre les populations sont expédiées ici ou ailleurs niant culture et appartenance .

    Commencé en "fanfare ", si j'ose dire, par le régime soviétique, famine organisée, grande terreur, déportation de population vers les camps du Goulag, condamnations à la peine de mort et autres, le massacre des populations a continué avec les Allemands qui ont joué la famine eux aussi, les tueries à grande échelle, le nettoyage par le feu etc...

    Au milieu de cette horreur, certains ont payé plus que d'autres, les Polonais par exemple et bien sûr, les Juifs ! Ni sous le régime soviétique ni sous le nazisme ,pas plus que par une bonne partie des populations,  ils n'étaient bien vu et leur disparition n'était pas vraiment un problème, d'autant plus qu'une bonne propagande de chaque côté les rendait responsables de tous les maux.

    Que dire de plus, si ce n'est que l'on découvre ce qui s'est passé à l'Est et que c'est une abomination qui s'avère encore plus meurtrière que ce qu'il y a eu à l'Ouest. 

    Tout au long de ce pavé, l'auteur nous amène à voir comment ont évolué les politiques et les théories sous-jacentes en fonction de ce qui se passait sur le terrain, des victoires et défaites .

    Deuxième livre sur le sujet que je lis et je reste sidérée par la violence, le sadisme, les manipulations qui ont été mis en oeuvre avec constance tout au long de cette période. Il m'est difficile d'imaginer la situation de ces personnes qui ne pouvaient que subir, l'un , l'autre, de toute façon ils étaient toujours du mauvais côté. Quand le cannibalisme devient ordinaire, quand Oradour est multiplié par cent ,par mille, quand on détruit une ville,Varsovie, méthodiquement,  je me questionne sur les survivants et la force de vie qu'il leur a fallu pour continuer.  

    D'autres questions, sont là, auxquelles je n'ai pas de réponses mais j'apprécie encore plus la saveur de la paix dans laquelle j'ai la chance de vivre.

    un pod-cast ici sur ce livre  

     

    Terres de sang   Timothy Snyder  Pavé de l'été ici 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le portrait de Dorian Gray

    "Miroir, miroir dit moi qui est la plus belle en ce royaume"... et bien le plus beau c'est Dorian Gray jeune homme beau mais vide.

    Deux amis, chacun installé sur une épaule,l'un le petit ange qui veut voir le bon en lui, l'autre le diable qui le pousse à une jouissance sans entrave.

     

    Un éternel pacte pour sauver sa jeunesse et transférer sa vieillesse et sa laideur sur le portrait, ça fonctionne sauf que le beau Dorian ne veut absolument pas se voir en ce miroir...

    Une très belle écriture.

    Je n'ai absolument pas été convaincue par ce roman, le vide abyssal de ce jeune homme riche et oisif me laisse de marbre. C'est très bien écrit mais que cette lecture me fut couteuse .smile

    Challenge mauvais genre : fantastique

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Minuit dans le jardin du manoir   Jean-Christophe Portes

     

    C'est du roman de gare, il y a de grosses ficelles et une chute improbable, des rebondissements genre James Bond mais avec le budget d'un film amateur ...au final c'est drôle, un peu loufoque  ça se lit en deux temps deux mouvements, c'est loin d'être inoubliable mais j'ai passé un bon moment.

    Challenge mauvais genre : policier 

    Pin It

    votre commentaire
  • Terre Ceinte Mohamed Mbougar Sarr

    Dans une région d'Afrique, la Fraternité, groupe islamiste armé, a pris possession de la ville de Kalep. Depuis cinq ans qu'ils sont installés, la ville s'est métamorphosée, la peur régit les gestes de chacun. Un groupe d'hommes et de femmes, essaient de donner corps à une révolte au travers d'un journal clandestin. Ils espèrent ainsi réveiller les consciences des habitants de la ville et offrir une résistance à la Fraternité.

     Le portrait sensible des hommes et femmes qui l'habitent, sans caricature, sans solution simple, la justesse des réflexions, sa construction réussie qui malgré la lourdeur de la situation décrite, emporte le lecteur , servi par une belle écriture, font de ce roman une de ces lectures qui ricoche encore longtemps après avoir fermé le livre.

    smilesmilesmile 

    challenge globe trotteurs : Sénégal

    Pin It

    2 commentaires
  • Né un mardi Elnathan John 

    Dantala, jeune garçon qui traine dans les rues, dopé à la wee-wee, va passer de la fin de l'enfance au jeune adulte au Nigéria. La politique, la religion, l'intolérance, le sectarisme, la corruption, la violence, la pauvreté, l'ignorance , les épidémies, rien ne semble épargner le pays et ses habitants . Dantala s'initiera à l'Islam auprès d'un maître tolérant qui le poussera à développer ses connaissances. Pris dans le déchainement de violences du pays, Dantala n'échappera pas aux monstruosités que l'homme sait si bien inventer, quelque soit le drapeau défendu. La naïveté de son regard  sur les façons de faire des hommes autour de lui apporte une fraicheur qui ne nuit pas à la tension palpable tout au long du récit. 

    Un beau roman.smilesmile

     

    Challenge globe trotteurs : Nigéria 

    Pin It

    votre commentaire