• Typhon Joseph Conrad

    Un texte court qui ne nécessite pas plus pour nous mettre à la proue d'un cargo face à un typhon, car la magie des mots est là, nous sommes tel le capitaine à affronter les flots déchainés !

    Les hommes, les uns agités, d'autres actifs et le capitaine tel un roc de granit , le bateau qui souffre qui tient qui bascule qui se relève personnage à part entière dans les mains du machiniste et puis la mer violente, démente, ulcérée, poussée par un vent qui prend des allures de colère de dieu ....

    Bref un texte économe, précis et très beau.

    smilesmilesmile

     

     

    Typhon Joseph Conrad

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Retour en arrière avec un Banks qui date un peu, parmi les premiers de la série.

    Dans son coin perdu du Yorkshire, Banks est venu chercher une vie moins mouvementée qu'à Londres pari réussi ...presque trop !

    Dans un charmant village, un homme part en randonnée , attiré par une fleur il va découvrir un cadavre. Banks et son chef arrivent et prennent les mesures pour que le corps soit récupéré et commencent l'enquête. Elle fait écho avec un meurtre non résolu dont le chef de Banks était chargé, quelques années plus tard au même endroit.

    L'enquête se heurte au silence des gens du village, aux petits arrangements avec la famille riche du cru , aux secrets passés , du coup l'enquête piétine.

    L'ensemble est un peu lent, compliqué sans que cela apporte du rythme ... bref c'est assez poussif, les dernières pages prenant tardivement un peu de peps . On dirait un Barnaby, le charme de la campagne anglaise, des meurtres à profusion et une enquête poussiéreuse et lente. smile

    La vallée des ténèbres  Peter Robinson

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Dernier volume de la trilogie sur les femmes d'Henri VIII, je n'ai lu que le second et celui-ci qui m'a bien plu...peut-être parce que j'avais déjà une idée de la cour et du roi.

    Katherine Parr, sixième femme d'Henri VIII prend la suite, oh combien dangereuse , des reines du royaume . C'est une femme intelligente, cultivée, deux fois veuve que le roi épouse. N'ayant d'autre choix que d'accepter, Katherine renonce à l'amour de sa vie Thomas Seymour. Ces deux là vont éviter de se faire prendre et de terminer la tête coupée comme tant d'autres avant eux. 

    Cette femme va tenter et réussir à donner une place, construire une espèce de famille aux enfants du roi. Des enfants dont finalement on n' envie pas la vie...

    La religion est très prégnante dans ce tome entre les partisans de la vieille religion, le catholicisme, et les partisans de la réforme, plus proches des luthériens. Le roi qui aime régner par la peur, joue avec les hommes et les femmes en les utilisant comme pions dans une vaste partie où seul importe qu'il reste la maître absolu. 

    Katherine Parr est une femme très intéressante par son intelligence à jongler avec les dérives du roi mais surtout pour son goût pour la culture, les mots, les livres. 

    On sait qu'Henri VIII a inspiré le conte Barbe Bleue, je relirais ce conte à l'occasion, je pense que je le verrais sous un autre angle maintenant que j'ai idée de qui était ce Barbe-Bleue.

    smilesmilesmile

     

     

    La dernière des reines Philippa Gregory

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Si comme moi vous n'avez pas bien suivi vos cours de physique il y a des notions qui restent compliquées ...toute la vie ! 

    Sur le nucléaire j'ai longtemps fait confiance à des parleurs (beaux ou pas ), en me fiant à mon ressenti et aux arguments vendus mais sans vérifier la validité scientifique du discours. 

    Mais ça c'était avant ! Depuis il y a eu Covid, charlatans en tout genre, des millions de médecins, de chercheurs, à la formation express via les réseaux sociaux déversant leurs discours et leurs certitudes . Ce fut pour moi un choc bénéfique qui m'a poussée à faire l'effort de m'intéresser aux sciences. La lecture de ce livre s'inscrit dans cette démarche.

    Il est parfaitement réussi, très pédagogique, pour quelqu'un, comme moi,  d'inculte dans ce domaine. Pas de prise de position mais des explications et des chiffres. Je sais que les chiffres peuvent être manipulés et que selon son point de vue on éclaire plus ou moins tel point de vue mais ça reste un bon point de départ pour mieux cerner ce sujet.

    Mon seul regret c'est de l'avoir lu sur liseuse alors que vraiment il me faudrait une version papier pour surligner, revenir sur des chiffres etc... l'achat d'une version papier va s'imposer.

    smilesmilesmile

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le jardin du passé  Naguib Mahzouf

    Dernier volet de la trilogie du Caire.

    On y retrouve la famille d'Ahmed Abd el-Gawwad et l'histoire de l'Egypte à l'approche de la seconde guerre mondiale. Le chef de famille tyrannique n'est plus que l'ombre de lui-même, vieux, fatigué, malade, il a perdu de sa superbe et suit plus qu'il n'impulse, les remous de sa famille. Sa femme, Amina, est toujours son ombre et tient d'une main plus molle son domaine. Les enfants ne sont pas non plus très pétillants. Le fils aîné reste ce personnage falot et feignant, préoccupé par les femmes et l'alcool . Le plus jeune, éternel célibataire, se morfond sur fond de philosophie.Pour  les deux filles, l'aînée semble traverser la vie comme si rien ne changeait, elle reste la matrone autoritaire qui refuse tout changement et veut régenter son petit monde quand bien même celui-ci se soustrait à sa tyrannie. La plus jeune, dépérit depuis la mort de son mari et de ses fils. 

    La vie pourrait venir des petits-enfants mais les garçons sont pris dans l'histoire politique du pays qui prend une grande place dans ce volume. Quant aux filles de la famille elles sont encore réduites au mariage, des mariages très consanguins de plus,  comme seul avenir même si l'on perçoit des changements sur la place des femmes grâce à Ahmed.  

    Je quitte Le Caire et cette famille très contente de les avoir connus , un bel aperçu de l' Egypte.

    smilesmile

    Pin It

    votre commentaire
  • Le mois anglais fête ses dix ans !!!

    Je ne peux pas passer à côté de cet anniversaire . Ma participation sera modeste mais elle sera smile

    Tout est expliqué ici  et le groupe FB  ici 

    Maintenant je vais aller fouiller dans mes piles et dans la liseuse .

     

    Le mois anglais

     

     

     

     

    Le mois anglais

    Pin It

    votre commentaire
  • Paul et Virginie

    Roman édifiant du XVIII e siècle, le texte pare de vertus divines la nature qui ici, permet de vivre simplement des fruits de son travail .

    Deux femmes seules, chacune ayant un enfant, s'organisent pour vivre ensemble et se porter soutien afin d'élever leur enfants. Dans  un environnement paradisiaque où Dieu a tout donné, fruits, eau, soleil les enfants vont vivre libres dans la pureté et la paix.  Les enfants grandissent tout beaux tout mignons...

    Et puis peu à peu, Virginie sent ses sentiments pour Paul évoluer. Les pulsions, le désir, l'amour font que la mère de Virginie pousse sa fille à rejoindre une vieille tante en France. La distance va éprouver l'amour qui lie les deux tourtereaux.

    Je n'ai pas été séduite par ce texte, la vision rousseauiste de la nature couplée à une longue leçon de morale en fait un texte un peu lourd qui reste à la surface de l'histoire d'amour à mon avis.  

    Challenge coeur d'artichaut

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Tout petit livre composé de huit scènettes, dans chacune une femme parle. Elles racontent essentiellement leurs relations aux hommes. Le ton est très libre, la parole très européanisée, c'est un élément très surprenant.C'est néanmoins très oubliable, ça passe surement mieux sur scène.

    smile

    Challenge globe-trotteurs : Tadjikistan

    Pin It

    votre commentaire
  • La fête au Bouc  Mario Vargas Liosa

     

    Ah! Les Caraïbes ! 

    Le soleil, la plage, le rhum, la musique, l'eau turquoise, les pirates...et ses dictateurs ! Ils sont bien nombreux dans ce petit coin à accaparer le pouvoir, détourner les biens et tenir la population à leur merci grâce à la manipulation et la violence.

    Saint Domingue a eu le droit au sien en la personne de Trujillo.

    Le roman s'organise autour de trois narrateurs, Trujillo lui-même, un groupe d'opposants et une femme exilée qui revient sur l'île. 

    Que dire, si ce n'est que les "petits" dictateurs font aussi bien que les grands. Ils partagent avec eux les lois qui permettent de mettre à genoux leur entourage en avilissant le moindre individu et peuvent du coup faire plier tout un pays en utilisant la violence et la terreur. Ici, on a tout le panel possible des exactions de ces régimes tyranniques, exceptés les camps, ici pas de prisonniers il faut nourrir les requins.

    Le plus impressionnant dans ces dictatures ce n'est pas seulement le dictateur mais l'acceptation et la surenchère des individus qui participent à ces mascarades, les groupies en quelque sorte sans lesquelles ça ne fonctionnerait pas.

     C'est un roman prenant qui nous emporte dans les enfers de ce petit bout d'île et m'a fait découvrir -entre autre-la rivalité Haïti/ République Dominicaine qui se joue sur l'histoire mais aussi sur la couleur de peau !!! 

    smilesmilesmile

    Challenge Globe-trotteurs : République Dominicaine 

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Histoire d'amour contrariée entre Mélisande et Amaury , le frère de cette dernière ayant purement et simplement éliminé l'amoureux encombrant .

    Depuis Mélisande refuse tout prétendant mais devant l'insistance de son frère à lui faire épouser un chevalier elle fuit se réfugier dans un couvent.Hélas, son promis la retrouve et se charge de la ramener chez son frère avant le mariage. Lors de leur passage dans une forêt ils sont attaqués par une bande de brigands. Leur chef, le Borgne, décide de garder la demoiselle en otage attendant le paiement d'une rançon. 

    Prisonnière, Mélisande découvre des hommes et des femmes  qui sont les serfs de son frère et lui racontent les exactions de celui-ci et de ses soldats.

    A cela s'ajoute une étrange attirance pour le Borgne qu'elle ne s'explique pas ...

    Une belle histoire d'amour et d'aventure servie par une langue soignée et un contexte historique bien rendu.

    smilesmile

    challenge coeur d'artichaut

     

    Pin It

    votre commentaire