•   

    Le mois British Mysteries   Bilan        Et voilà, le mois Mysteries se termine, huit romans à mon actif, avec un très très gros de 800 pages !   Des héros récurrents Banks de Peter Robinson que j'apprécie, le privé de Millar beaucoup moins policé que Banks mais qui prend une belle tournure, une découverte C.J. Sansom du polar historique bien étayé, une petite déception Agatha Raisin qui me lasse un peu ...Bref un bon mois de lectures !!!!

    ( clic sur les images ) 

      Le mois British Mysteries   Bilan   Le mois British Mysteries   Bilan   Le mois British Mysteries   Bilan  Le mois British Mysteries   Bilan   Le mois British Mysteries   Bilan  Le mois British Mysteries   Bilan          Le mois British Mysteries   Bilan

     

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Noir comme neige   Peter Robinson

     

    Banks, le policier mélomane du Yorkshire, se retrouve face à un meurtre quelques jours avant Noël. Une femme a été assassinée dans sa maison. Elle vivait avec une autre femme, jouait dans la troupe amateur de la ville et avait un lourd passé.

    Piste après piste, pion après pion, Banks reconstruit le puzzle de la vie de Caroline Hartley, mais les constructions qu'il élabore tombent comme des dominos les unes derrière les autres....jusqu'à ce que Shakespeare lui- même, vienne lui apporter son aide .

    C'est un bon "Banks" au rythme lent, qui nous promène pas mal, pour un dénouement que je n'attendais passmilesmilesmile

    Noir comme neige   Peter Robinson

    Pin It

    votre commentaire
  • Du miel pour les abeilles  Cathy Kelly

     

     

    Voilà un roman qui n'a rien de la prise de tête: les gentils sont gentils, les méchants sont punis.

    Redstone, une ville où l'on rêve de vivre, voit se croiser l'histoire de plusieurs personnages qui se croisent, où l'on se connaît, on se rend service, on se parle, où l'amour est le grand gagnant.. un peu trop de rose sans aucun doute... Mais suivre ces gens fut un bon moment de lecture qui s'oubliera sans doute aussi vite qu'il fût lu. smilesmile 

    Babelio multi-défi 51. Un livre avec un aliment, une boisson ou une épice dans le titre

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Aphrodite et vieilles dentelles

     

    Deux soeurs de quatre-vingt ans, vieilles filles, passent le temps dans des rituels hérités du temps des parents . Economes comme on ne le fait plus, elles n'ont ni l'eau courante, ni le chauffage central et les toilettes sont au fond du jardin.... Les jours se déclinent les uns derrière les autres sans aucune nouveauté, surtout pas de changement dans les habitudes, les deux soeurs seraient trop déstabilisées...

    Et puis un jour, un nouveau voisin, et voilà nos deux vieilles filles qui se mettent à revivre ! Que de changements dans leur vie quand le désir s'insinue, que de folies , jusqu'à l'envie de toilettes à l'intérieur de la maison! Et oui ! 

    Pour financer ce projet, qui sera le plus fou de leur vie, elles mettent au point une petite entreprise de vente par correspondance, qui va les propulser dans le monde des affaires et nous faire sourire.

    Un roman agréable, surtout par la personnalité de ses deux vieilles et leur réveil tardif mais réel, pour autant je ne pense pas qu'il me laissera un souvenir inoubliable.smilesmile

     Babelio multi-défi 68. Un roman d'un auteur scandinave hors polars et thrillers

    Pin It

    votre commentaire
  • J'adore les mois thématiques, je trouve que c'est une excellente occasion de découvrir et d'échanger autour de livres.

    Pour quelques jours encore le British Mysteries de Lou , crimes, sang, fantômes au menu . ici 

    En Avril ce sera le mois belge avec Anne et Mina  ici .

    Mon premier choix chez nos amis Belges et sans doute d'autres lecture à venir .

    Les mois qui passent .....

    Pin It

    votre commentaire
  • Agatha Raisin Mortelle Randonnée   M.C. Beaton

    Agatha vient de passer plusieurs mois à Londres et n'attend qu'une chose être de retour chez elle, dans sa petite ville et ...retrouver James Lacey!Celui-ci s'occupant d'un club de randonnée, immédiatement Agatha se sent une grande attirance pour la randonnée! Incorrigible Agatha !

    Un autre club de randonnée  s'est mis en place aussi mais la cheffe de ce club a une intention très politique: passer par tous les chemins même si ceux-ci sont sur des terrains privés depuis bien longtemps. Evidemment elle s'attire la colère des propriétaires et en bout de course la colère des autres membres du club qui se lassent de sa hargne .

    Malchance, on la retrouve morte ! 

    Agatha et Lacey sont invités à enquêter pour savoir qui est le meurtrier ....

    Un Agatha Raisin égal aux autres, pas désagréable mais je reconnais qu'une petite lassitude pointe à l'horizon...la résolution d'enquête tombe toujours un peu comme un  cheveu sur la soupe et l'annonce du futur problème d'Agatha à la fin du roman ne me donne pas trop envie de continuer la série .... à voir  smilesmile

    Agatha Raisin Mortelle Randonnée   M.C. Beaton

     

    Pin It

    votre commentaire
  • le monachisme

    Le monachisme s'est développé au cours du moyen-âge dans un élan de foi qui entraina les hommes et les femmes de l'époque à trouver les voies qui menaient à Dieu.

    Une des plus anciennes forme de retrait de la vie ordinaire pour se consacrer à la foi, fut celle de l'ermite  qui connut un franc succès en Egypte mais aussi en Occident. Cette forme interfèrera longtemps avec la forme "monastère", car elle est habillée par ses défenseurs d'une recherche de pureté, d'authenticité, d'absolu que la vie en communauté ne pourrait permettre d'atteindre.

    Néanmoins, les premiers monastères se mettront en place, avec pour conséquence de devoir définir une règle de vie à ces lieux. Plusieurs règles cohabiteront suivant les régions et les époques mais la référence restera la règle de Saint Benoît qui définit assez précisément les devoirs et obligations de chacun.

    Retraçant l'histoire de ces monastères au cours du moyen-âge, on découvre ainsi la place des nobles dans les monastères qui purent être abbé sans que ce soit forcément un choix religieux; la vie des monastères doubles, où l'abbesse gérait les deux monastères...jusqu'à ce que la femme ne soit ramenée qu'au rôle de simple tentatrice et n'ait plus aucune position de pouvoir !

    L'usage des oblats, à savoir le don d'un enfant à un monastère à partir de l'âge de sept ans, a fourni un nombre considérable de moines aux différents ordres, assurant leur développement en âmes et en biens puisque chaque enfant venait avec une donation.

    On suit ainsi la règle de Benoît , revue et corrigée au fil du temps, et l'apparition de nouveaux ordres, les cisterciens, les ordres mendiants : franciscains et dominicains, ainsi que les moines chevaliers : templiers et hospitaliers.

    J'ai été touchée par les Béguines, communautés de femmes, qui ont tenté de trouver une place et une forme innovante pour vivre leur engagement spirituel dans un monde religieux où les femmes étaient malvenues.  

     Un livre savant mais abordable et comme je ne connaissais pas du tout le sujet, j'y ai appris beaucoup.

    Merci à Babelio et Masse critique et aux éditions Les Belles Lettres .

    yessmile

     

     

    Pin It

    votre commentaire

  • Une odeur de gingembre  Oswald Wind Une odeur de gingembre  Oswald Wind

     

    Quand Mary Mackenzie quitte l'Ecosse pour la Chine où se trouve son futur mari, elle n'a aucune idée de ce que la vie lui réserve. Jeune fille bien élevée, à savoir qu'elle ne connait rien de la vie, à peine son mari mais qu'elle est très respectueuse des préceptes religieux et des conventions sociales, Mary va s'éveiller peu à peu. La traversée est la première étape de ce changement, parce qu'elle est seule maître à bord en quelque sorte, parce qu'elle va rencontrer des gens différents et revoir ses préjugés et parce qu'elle ouvre ses yeux sur le pays qui va devenir le sien.

    La vie de femme d'un officier, pingre et sans chaleur, a peu de chances de combler une femme aussi éveillée que Mary et c'est, comble de l'horreur dans une société raciste et étriquée, avec un militaire japonais qu'elle va succomber au désir et aux plaisirs de la chair.... et tomber enceinte !

    La vie de Mary à partir de là va prendre une direction sans retour possible qui la privera de ses enfants mais lui permettra de se réaliser comme cela n'aurait jamais été possible dans sa vie lisse de femme"bien".

    Voilà un roman dont j'ai beaucoup entendu parler et je suis contente de l'avoir lu car il offre un très beau personnage de femme et un regard sur le Japon du début du XXe siècle.  smilesmilesmile

    Babelio multi défis item  80. Un roman précédemment sélectionné par le Club de lecture Babelio 

    Pin It

    votre commentaire
  • Au scalpel  Sam Millar

     

    Karl Kane, héros récurrent de Sam Millar, devient, au fil des romans, un personnage intéressant. 

    Cette enquête, c'est du rude. Sur fond de pédophilie, l'histoire de Kane croise celui de fillettes enlevées par un individu pervers et violent. Le récit tient la route et Kane gagne en épaisseur et en humanité.

    La narration ne fait pas dans la dentelle, le langage est cru, les scènes violentes mais ça colle parfaitement au contexte de l'histoire.

    Un polar bien noir , j'ai apprécié. smilesmilesmile

      

    Au scalpel  Sam Millar

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le voyeur du Yorkshire  

    Premier roman avec le policier Banks, ce volume présente les personnages et le décor . Un voyeur sévit dans la petite ville de Eastvale  Il guette les femmes et les observe en train de se déshabiller. Pour la police difficile de trouver le coupable. Pour corser le tout, des cambriolages ont lieu chez de vieilles dames, sans brutalité, jusqu'au moment où l'une d'elle est retrouvée morte.L'équipe est donc à pied d'oeuvre pour résoudre ses deux enquêtes...

    Le roman est un peu lent mais pas désagréable . Je ne les ai pas lu dans l'ordre ce qui n'est pas un problème mais j'apprécie d'avoir là tous les éléments de la mise en place du contexte et de découvrir Banks à ses débuts dans le Yorkshire.smilesmile

    Ceux que j'ai lu :  Saison sèche   et   Toutes les couleurs des ténèbres 

     

    Le voyeur du Yorkshire  Peter Robinson

    Pin It

    1 commentaire